Regard d’expert commerce international : l’Espagne

0
218

Un maintien omniprésent sur les places européennes

Les contraintes vertes de la nouvelle Pac amplifient les mutations en production, mais suscitent quelques ébullitions au sein des organisations dans le contexte particulier de concurrence directe avec les pays tiers.

Ni la pandémie, ni les rattrapages macro-économiques des trois derniers exercices, ni apparemment les perturbations conjoncturelles n’ont freiné la dynamique exportatrice de l’Espagne. Le ministère de l’Agriculture indiquait dès la mi-février 2021 que la valeur de la production horticole, comestible et ornementale, avait atteint 18,09 Md€ en 2020, en hausse de 2,9 % par rapport à 2019, et qu’elle représentait 59 % de la production végétale totale, évaluée à 30,9 Md€. Il mettait cependant en sourdine la baisse quantitative globale de la production fruitière et légumière 2020, principalement en raison d’incidents climatiques printaniers et de quelques tendances de réorientation de production, en soulignant que le revenu global de la filière avait pu être préservé dans cet exercice de conjoncture atypique.

Vous pouvez lire la suite dans le magazine végétable n°388 de mai, en le commandant ou en vous abonnant.