Regard d’expert commerce international : le Portugal

0
228

Les restructurations réalisées en amont précisent un potentiel plus qualitatif, destiné à capter une part croissante de la demande internationale.

Portée par une consommation globale en hausse et plus diversifiée en végétaux frais, la production de fruits et légumes a été l’un des secteurs les plus dynamiques de l’économie portugaise au cours des dernières années. Elle constitue un secteur particulièrement attractif pour les investisseurs, avec des (re)mises en culture de terres abandonnées ou sous-utilisées, une extension des surfaces irriguées (finalisation du grand projet novateur autour du bassin d’Alqueva sur 170 000 ha, mais aussi 58 autres projets validés par le ministère en 2018, pour étendre, d’ici 2023, les surfaces irriguées de 100 000 ha supplémentaires) et des opportunités élargies et soutenues d’exportation.

Le Portugal a su transformer avec succès les fonds structurels UE depuis son adhésion. Il constitue aujourd’hui un acteur bien plus visible et dynamique sur la scène européenne. L’expansion de son économie F&L est évidemment impactée par celle de son grand voisin ibérique, mais les producteurs lusitaniens savent aussi valoriser leurs atouts climatiques marins pour affirmer une qualité particulière des produits, notamment des espèces et variétés développées pour répondre aux exigences et tendances actuelles extérieures.

Accédez à la suite en vous abonnant…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Faites un commentaire !
Entrez votre nom ici SVP

*

code