Avenir de la R&D : des outils essentiels mais en difficulté

0
3652

L’écoute de quelques acteurs de l’expérimentation en France permet aujourd’hui d’entrevoir une bipolarisation autour de deux grands modèles : un « modèle filière » qui se territorialise, celui du CTIFL avec ses centres et ses antennes, et un « modèle producteurs » en région avec les stations. Avec une grande diversité d’acteurs, de missions, de modèles économique, tous confrontés au défi de la baisse des soutiens publics.

Voici un pari bien hasardeux que de vouloir résumer en deux pages les enjeux du réseau d’expérimentation en France et dresser des hypothèses de scénarios à l’avenir. Tentons de poser le contexte et de baliser quelques jalons pour bien comprendre les problématiques à l’œuvre quand on parle « d’expérimentation ». Tout d’abord, rappelons que l’essence même des outils de R&D est de développer la compétitivité des entreprises de la filière des fruits et légumes frais. Ensuite, partons de « l’après TFA » (ancienne taxe fiscale affectée au financement du CTIFL sur les ventes de fruits et légumes frais, supprimée au 1er juillet 2015), c’est-à-dire du retrait de l’État dans le financement du CTIFL.

Vous pouvez lire la suite dans le magazine végétable n°390 de juillet-août, en le commandant ou en vous abonnant.