Regard d’expert commerce international : le Royaume-Uni

0
147

Les premiers exercices post-Brexit ont refaçonné la géographie des flux commerciaux entre le Royaume-Uni et ses fournisseurs mondiaux, en modifiant la nature de la concurrence internationale. La sortie effective du Royaume-Uni de l’UE au 1er janvier 2021 a modifié son rapport commercial avec l’Union. Les effets des nouvelles contraintes réglementaires et douanières ont été amortis par quelques reports de dates d’application pour permettre de finaliser le modus operandi (« the border target operating model »*), de calmer quelques soubresauts d’arrière-garde (comme l’épineuse question des quotas de pêches) ou le différend lié à la remise en cause du protocole sur l’Irlande du Nord provoqué par l’éphémère Liz Truss (44 jours au 10 Downing street) avec, ensuite, acceptation d’un « corridor vert » entre l’Ulster et l’Eire par le gouvernement de Rishi Sunak. Pour voir la suite de cet article, les tableaux et les graphiques sur le commerce, merci de vous connecter à votre espace abonné ou de vous abonner.