Regard d’expert GMS : de la bonne allocation des ressources

0
214

Le propos du jour n’est pas d’expliquer à nouveau pourquoi il est dangereux voire suicidaire d’emprunter une voie à l’économie, mais plutôt d’orienter sur la façon d’utiliser au mieux le peu qu’il reste de ces ressources humaines et matérielles.

Je mentionne malheureusement souvent dans ma rubrique la réduction « peaudechagrinesque » – et le manque supposé qui en résulte – des ressources humaines et matérielles nécessaires pour bien traiter un produit aussi pointu et gourmand que les fruits et légumes (je ne parle même pas ici des fleurs et plantes, bataille perdue de longue date). Mauvaise économie, serpent qui se mord la queue, début de la fin ou, comme l’aurait annoncé le regretté Lino : « Vous êtes sur la pente fatale, les gars ! »

La vie en temps de guerre, la perte d’un emploi ou, moins dramatique, une simple envie d’efficacité nous ont montré que, à moins d’être technocrate, fonctionnaire ou chargé de mission à l’interprofession, discipline, bon sens et imagination permettent presque toujours de faire « plus avec moins ». Comment ? Voici 7 pistes.

Vous pouvez lire la suite dans le magazine végétable n°391 de septembre, en le commandant ou en vous abonnant.