Regard d’expert commerce international : l’Italie

0
113

La forte inflation et la possible récession italienne en 2023 annoncée par le FMI concourent à amplifier la tendance baissière de la consommation alimentaire intérieure. Après le beau sursaut économique de 2021 où le taux de croissance de l’Italie avait atteint 6,8 %, l’horizon s’assombrit à nouveau avec les incertitudes sur la gouvernance du pays et les effets de la crise russo-ukrainienne. Rome avait misé sur une croissance importante en 2022 pour réduire le rapport entre son PIB et sa dette publique, désormais au-dessus de 158  % (132,8 % en 2016), mais l’inflation et la crise énergétique vont plomber à nouveau le développement économique : les prévisions actuelles pour 2022 indiquent que la croissance ne dépassera probablement pas 2 %  et le FMI prévoit la récession en Italie en 2023. Pour lire la suite, merci de vous connecter ci-dessous ou de vous abonner.