Regard d’expert commerce international : la Chine

0
159

Importations en hausse pour un pays de plus en plus exigeant

L’immense potentiel de production en F&L permet à la Chine de s’affirmer sur les marchés mondiaux, à la condition de lever les ambiguïtés commerciales, financières et sanitaires qui entravent ses exportations.

 » Les Chinois consacrent 28,2 % de leurs dépenses à l’alimentation, avec un écart de 1 à 3 entre ruraux et citadins. « 

L’actuel plan quinquennal chinois, le treizième, dicte la politique agricole de ce pays sur la période 2016-2020, faisant du développement rural la priorité des autorités, avec des constantes réitérées depuis plusieurs décennies, telles la volonté de faire émerger des structures de grandes tailles ; mais également des orientations, dont la volonté d’internationaliser les groupes chinois et de « construire des bases de production et de stockage à l’étranger » ainsi que l’annonce d’une ambitieuse politique agri-environnementale pour faire émerger une agriculture « verte » comprenant une dimension « sanitaire », le tout adossé à 4 types principaux de subventions.

Veuillez vous abonner pour lire la suite.