Fruits à noyau : normaliser la campagne à tout prix !

0
125

Sur fond de récolte modérée en pêche à faible en abricot, tant en France qu’en Europe, la campagne fruits à noyau qui va débuter de manière imminente pose un vrai défi aux opérateurs, en production comme en station, en matière de disponibilité et de gestion des ressources humaines.

Reposons la situation sur le fond, même si les problématiques conjoncturelles s’imposent un peu trop violemment dans le contexte actuel. Fondamentalement, la production française de pêches et nectarines a trouvé depuis quelques années un équilibre de marché qui permet à l’amont de renouveler régulièrement le verger et de fournir les efforts qualitatifs, notamment de renouvellement variétal, qui lui valent d’être largement plébiscitée tant par le commerce que le consommateur.

La suite est réservée à nos abonnés.