Regard d’expert commerce international : la Grèce

0
77

L’insuffisance ou le retard d’investissements dans la majorité des filières fruitières essouffle leur capacité à s’affirmer à l’international, sauf à se « replier » sur les débouchés proches, moins valorisants.

La diversité de l’offre grecque en fruits et légumes permet d’affirmer sa présence sur tous les marchés européens, particulièrement en fruits à noyau, agrumes,  kiwis,  pastèques, raisins de table (et secs), pommes de terre primeurs, etc. Les orientations données aux productions de certaines espèces au cours de la dernière décennie ont permis à la Grèce de conquérir également de nouveaux débouchés hors UE, comme en Égypte : pommes, kiwis ; aux USA : kiwis ; en Arabie Saoudite : kiwis, pommes ; en Inde : pommes, ainsi que dans les industries grecques de transformations (tomates, fraises).

Retrouvez la suite de cet article dans végétable n°385 de février 2021 ou abonnez-vous.