Regard d’expert commerce international : la Chine

0
251

La tentative d’une nouvelle forme de mondialisation par alliance avec le club élargi des Brics* permettra-t-elle à la Chine de contenir les dérives de son économie ? Le rebond économique de la Chine est aujourd’hui de plus en plus contesté par les réalités économiques. L’apparition d’indicateurs sous-jacents de faiblesse, tels que l’important tassement de l’évolution des revenus (ces derniers n’ont plus progressé « que de » +1,5 % au 1er trimestre 2023), l’effondrement des exportations de 14,5 % en rythme annuel au mois de juillet 2023 et parallèlement de 12,4 % des importations globales de biens au sortir des premiers mois de la crise Covid, sont des révélateurs marquants. On ne manquera pas non plus de pointer la très préoccupante situation du marché immobilier et du bâtiment, avec son lot de promoteurs au bord de la faillite et les quelque 50 millions de logements inhabités ou inachevés, et de celui des prêts aux ménages et aux entreprises, avec un effondrement sans précédent du nombre des crédits accordés (tombé au niveau de celui de… 2009 !). Tous ces indicateurs impactent le pouvoir d’achat de la population, en particulier celui de « la classe moyenne », et placent les investisseurs, notamment occidentaux, en alerte sur le niveau de risque et leur degré d’engagement dans l’économie de la Chine. Pour voir la suite de cet article, les tableaux et les graphiques complémentaires, merci de vous connecter à votre espace abonné ou de vous abonner.