Les prévisions d’agrumes de l’hémisphère sud

    0
    206

    À la suite de l’adoption officielle des statuts de l’organisation en mars 2020, le WCO (World Citrus Organisation) vient de publier les premières prévisions de production et d’exportation d’agrumes pour la prochaine campagne d’agrumes de l’hémisphère sud 2020. Les prévisions ont été collectées auprès d’entreprises d’Argentine, d’Australie, du Chili, du Pérou, d’Afrique du Sud et d’Uruguay. Le WCO travaille en étroite collaboration avec le Brésil et la Bolivie pour inclure très prochainement leurs données dans les prévisions.

    Les premières prévisions montrent donc que les récoltes d’agrumes de l’hémisphère sud en 2020 devraient atteindre 8 387 341 tonnes, ce qui représente une légère baisse de 3 % par rapport à  2019. Les exportations devraient augmenter de 12 % : à 3 486 883 t, ce qui pourrait s’expliquer par la demande accrue d’agrumes des consommateurs à cause du Covid-19. Côté transformation, un total de 2 426 154 t d’agrumes devraient être destinées au marché du jus (en attendant la confirmation des données du Brésil), ce qui représente une baisse de 15 % par rapport à 2019.

    Plus précisément, le marché des citrons jaunes et verts affiche des chiffres stables, avec des volumes de production similaires à 2019, tandis que l’orange a connu une légère baisse (- 6 %) et que la production de pamplemousse a augmenté de 3 % par rapport à l’année précédente. Les volumes d’exportation attendus affichent une augmentation dans toutes les catégories, le citron et le citron vert montrant la plus forte hausse, de 32 % par rapport à 2019.

    En  juillet, une réunion des membres du WCO doit examiner l’état de l’industrie et fera le point sur les dernières tendances de consommation, ainsi que les expériences des pays producteurs au milieu de la crise des coronavirus. En effet, au cours des derniers mois, les agrumes ont été présentés comme l’une des catégories de fruits les plus intéressantes pour les consommateurs, compte tenu de leurs propriétés sanitaires. Par conséquent, la question de la nutrition et de la promotion de la consommation d’agrumes sera également discutée avec les membres lors de cette prochaine réunion.

    © Anna Armbrust