Tomato Vision ou la tomate de demain

    0
    218

    Pas facile d’inaugurer des serres d’expérimentation-développement en pleine crise sanitaire. Mais le recours judicieux aux nouvelles technologies de communication rend possible ce qui était naguère impossible : mission accomplie !

    © Syngenta

    A la manœuvre : Ruud Kaagman, chef de l’unité mondiale tomate chez Syngenta, à la logistique : Marie Legendre, responsable marketing et communication qui a osé défier les circonstances pour organiser cette inauguration ce mardi 26 mai 2020. La présentation et visite en direct de Tomato Vision a recours aux techniques de télécommunication les plus actuelles. Tomato Vision est installé sur un site dédié tout neuf, projet monté dans le temps record d’une année, sur quelque 14 000 m2 de serres high tech de 7 m de haut, insectproof, dotées de verre à diffusion de la lumière pour une luminosité optimale. 10 % de cette superficie seront ouverts aux professionnels de la filière afin de prendre contact avec les innovations en cours de développement en présence des variétés de référence.

    Tous les segments de la gamme tomate sont concernés, pour toutes les zones de production du monde, ce qui suppose un outil très agile et adaptable : la serre est équipée d’un dispositif permettant d’adapter la gestion climatique aux différents types variétaux et protocoles de culture pratiqués de par le monde. D’ailleurs, 4 480 m2 sont éclairés et 9 520 m2 sont dépourvus d’éclairage. Le site accueille environ 1 000 hybrides en cours de sélection, dont une centaine en démonstration précommerciale. Outre l’espace dédié aux hybrideurs maison, le site est conçu pour accueillir tant les clients que l’ensemble des parties prenantes de la filière tomate, production, commerce, jusqu’au consommateur, et en faire un lieu d’échange privilégié pour discuter des attentes et des besoins des uns et des autres, montrer les innovations in situ, les tester encore et encore, analyser les fruits et prendre mille et une mesures afin de permettre à chacun de prendre des décisions en connaissance de cause. Marie Legendre résume la vocation de ce site inséré au cœur du Westland, haut lieu de l’innovation horticole hollandais, par « improve, inspire, connect », que chacun aura traduit en français par « améliorer, inspirer, connecter ». Améliorer, c’est naturellement le travail des hybrideurs maison qui travaillent sans relâche sur la génétique de la tomate pour répondre aux attentes de tous les acteurs, production, commerce, consommateur, inspirer, c’est tout le rôle de showroom vivant qu’est la serre de démonstration ouverte aux visiteurs dans le respect des règles d’hygiène les plus strictes. Connecter, c’est aussi permettre la visite à distance avec toutes les précisions de la visite sur place (sauf la dégustation, bien sûr !) avec cet outil de vision 3 D très sophistiqué qu’est Microsoft Hololens, Arthur van Marrewijk, product development specialist, peut faire visiter à ses interlocuteurs la serre à distance, derrière leur écran, mais comme s’ils étaient sur place !

    Les premières tomates ont été récoltées à Tomato Vision courant mars. L’outil est pleinement opérationnel et devrait pouvoir prochainement accueillir les visiteurs « pour de vrai », dès que les conditions sanitaires le permettront. En plus des serres, Syngenta a prévu des espaces dédiés à la présentation des variétés récoltées ainsi que des salles d’accueil de groupe bénéficiant d’une vue panoramique sur les cultures. Nul doute que Tomato Vision devienne rapidement un incontournable pour une filière tomate qui a mis le choix variétal au cœur de ses enjeux stratégiques.