Succès pour la « structuration de filières »

    0
    235

    Le 20 décembre dernier, 47 lauréats supplémentaires de l’appel à projets « structuration de filières » du plan France Relance ont été désignés. En un an, ce sont 100 projets collectifs et fédérateurs au sein des filières agricoles et agroalimentaires qui ont pu être soutenus au service de la compétitivité du secteur, du développement de pratiques durables et de la juste rémunération des acteurs, pour un total de 81,7 M€ financés.

    Ces projets portés à la fois par des acteurs de terrain et des filières établies apportent des réponses collectives aux enjeux actuels d’évolution des modèles agricoles vers l’agroécologie, de lutte contre le changement climatique, de compétitivité et de réponses aux attentes de la société et des consommateurs. Par exemple, parmi ces nouveaux lauréats, le projet « RBI fruit et légumes » est porté par l’entreprise Royal Bourbon Industries et associe 5 des principales coopératives agricoles de l’île de la Réunion. Partant du constat que 90 % des fruits et légumes transformés (conserves, jus, confitures, compotes, surgelés) consommés sur l’île sont importés, alors qu’une partie de la production locale n’est pas valorisée, le projet RBI participe à accroître la souveraineté alimentaire de la Réunion en augmentant la quantité de produits transformés et en élargissant la gamme proposée. Ainsi, grâce à ce projet, des compotes, desserts, jus et conserves de produits locaux seront bientôt proposés sur le marché local. À noter aussi : le projet « Equit’ail » mené par le GIE de l’ail drômois, fervent acteur de la production sous IGP Ail de la Drôme ainsi qu’en agriculture biologique. L’objectif est de structurer cette filière en permettant d’allonger la période de commercialisation de l’ail grâce à des investissements dans un outil frigorifique, afin de faire face à la concurrence des importations.

    © DR