Regard d’expert commerce international : relance des exportations

0
153

Augmenter quantitativement notre potentiel de production, en diversifiant l’offre avec une segmentation qualitative assumée, permettra d’élargir le champ des débouchés hors des marchés restreints dits  valorisants et premiums. Si les fruits et légumes frais français se positionnent très généralement sur les marchés étrangers avec une image qualitative plutôt flatteuse, force est de constater qu’au fil des dernières décennies leur part s’est réduite dans l’offre globale, mais leur présence est restée marquante à plus d’un titre. Leurs qualités visuelles et gustatives sont appréciées des consommateurs, qui se trouvent par ailleurs sécurisés par la conformité phytosanitaire et les conduites agro-environnementales des productions françaises. Vous pouvez lire la suite dans le magazine végétable n°391 de septembre, en le commandant ou en vous abonnant.