Colloque Food Risk : succès de la première édition

    0
    77

    Food Risk a réuni les acteurs européens de l’écosystème de la sécurité alimentaire à Nîmes, les 30 et 31 janvier dernier. Le groupe Phytocontrol, spécialiste de la sécurité sanitaire des eaux et des aliments, a organisé avec succès, en partenariat avec l’Université de Nîmes, ce premier colloque international. Les deux jours de conférences interactives et tables rondes ont répondu aux attentes des participants en présentant les enjeux et les problématiques de la sécurité et de la fraude alimentaires ainsi que les diverses solutions.

    Les personnes présentes ont pu écouter les experts aborder de nombreux sujets Food Fraud et Food Safety : authenticité, traçabilité, digitalisation… Parmi les temps forts, la présentation par Interpol de l’état des lieux de la Food Crime, les possibilités offertes par la technologie blockchain pour assurer la traçabilité des produits et la question de l’adultération des huiles végétales et des épices ont retenu l’attention du public. Quant à l’intervention de l’Inrae sur les substances observées dans les emballages alimentaires, elle a soulevé d’abondantes interrogations.

    De ce fait, le projet Origo, plateforme technologique dédiée à la sécurité et à l’authenticité des produits agroalimentaires, s’inscrit dans la continuité du colloque et la dynamique d’innovation du territoire. Prévue pour 2022, pour un coût de 10M€, la plateforme partagée, implantée dans la récente zone d’activité Magna Porta, sera équipée de matériel de pointe et appuyée par des partenariats académiques dans le but de devenir une référence européenne pour l’analyse, le conseil, la formation et la recherche en matière d’adultération et d’authenticité des produits agricoles.

    Olivier Vitrac, chercheur à l’Inrae, a tenu une conférence sur le « devenir des substances d’emballage alimentaire ». © Fabien Lepage

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Faites un commentaire !
    Entrez votre nom ici SVP

    *

    code