Centre-Val de Loire : un nouveau carrefour de rencontres et d’échanges

    0
    331

    Interfel a inauguré son cinquième comité régional à l’occasion du forum Open Agri Food, en présence de Benoît Gilles, son nouveau président, et de Laurent Grandin, président d’Interfel, aux côtés des professionnels de la filière de la région Centre-Val de Loire.

    Mercredi 10 novembre est né officiellement le comité régional d’Interfel du Centre-Val de Loire. Si l’assemblée générale constitutive de ce nouveau comité s’est tenue le 6 juillet 2021, son nouveau président Benoît Gilles, élu à l’unanimité, a souhaité annoncer sa création à l’occasion du forum Open Agri Food, organisé à Orléans. Cet événement annuel se veut être un carrefour de rencontre et d’échanges entre les acteurs de la filière alimentaire et les différentes parties prenantes. « Pour pouvoir avancer, il faut se mettre en capacité de traiter les sujets à proximité », confirme Emmanuel Vasseneix, président du groupe LSDH et co-fondateur de l’Open Agri Food. « Et favoriser le dialogue entre les différents acteurs, sans oublier les consommateurs », ajoute Laurent Grandin, président d’Interfel. « La création de ce comité a pour vocation de se tenir au plus près des préoccupations locales des acteurs de notre filière et ainsi donner un interlocuteur de proximité de notre interprofession aux élus et aux structures administratives du Centre-Val de Loire, de ses départements, de ses villes. »

    Le Comité Centre-Val de Loire représente 10 organisations professionnelles. Son bureau est constitué de 15 administrateurs représentants de l’amont et de l’aval de la filière, réunis autour de Laure Bauvillard, déléguée régionale. Ingénieur ESA, elle a travaillé pendant six ans sur la marque régionale « © du centre » avant d’animer ce nouveau comité, basé à la Cité de l’agriculture d’Orléans. 

    La feuille de route validée depuis peu s’articule autour de 3 ambitions stratégiques. Tout d’abord, développer la cohésion interne de la filière fruits et légumes sur le territoire, en ayant une meilleure connaissance du tissu économique local et en partageant les informations. Ensuite, représenter la filière, « car nous souhaitons être au plus proche des décideurs économiques et politiques », précise Benoît Gilles. Et enfin relayer les actions de communication de l’interprofession dans la région en faveur de la consommation des fruits et légumes et de l’attractivité des métiers. Après la création du Comité régional Auvergne-Rhône-Alpes, Île-de-France, Hauts-de-France et Nouvelle-Aquitaine en 2019 et 2020… « deux autres comités régionaux devraient vraisemblablement voir le jour dans l’année à venir », a confié Laurent Grandin.

    Laurent Grandin, Emmanuel Vasseneix et Benoît Gilles ont inauguré le nouveau comité régional d’Interfel. © végétable