Une journée cerise pour échanger

    0
    509

    Pour questionner et préparer l’avenir, les professionnels de la filière de la cerise de bouche se sont réunis début décembre. À l’initiative de la station d’expérimentation de la Tapy basée dans le Vaucluse, de l’AOP Cerises de France, et avec le CTIFL, 73 participants dont plus de 80 % producteurs issus du Vaucluse, de l’Ardèche, du Rhône, de la Drôme et des Pyrénées Orientales se sont mobilisés pour participer à la journée de visites terrains chez François et Aurélien Soubeyran, à Desaignes en Ardèche, puis en Vaucluse chez Gilles Tabardon, ancien président de la Tapy et producteur à Malaucène. Deux sites aux contextes socio-économique et environnemental très différents.

    L’ensemble du parcours d’installation et de vie de ces vergers de cerisiers a ainsi pu nourrir et alimenter de riches échanges (forme, matériel végétal, porte-greffe, taille manuelle et mécanique, organisation du travail, adaptation du matériel utilisé aux contraintes topographiques, problème de recrutement du personnel en saison, équipements de protection des vergers au travers de l’installation de bâche anti-pluie et le projet d’installation de filets anti-drosophile). L’adaptation aux contraintes spécifiques de leurs exploitations a permis d’alimenter réflexions et pistes pour  lancer  de nouveaux projets en cerise.

    © DR