Un nouveau DG pour le pôle végétal de LSDH

    0
    253

    Dominique Duprat a été nommé au poste de directeur général du pôle végétal du groupe LSDH.

    Le groupe LSDH est un acteur majeur dans le domaine des liquides alimentaires et des salades quatrième gamme, avec Les Crudettes. En constante évolution depuis plusieurs années, l’entreprise a su se diversifier pour asseoir sa pérennité et sa croissance. Fort de plus de 2 000 salariés, le groupe affiche une importante dynamique d’innovation et de nombreux projets d’investissements. En 2013, la société Les Crudettes a rejoint le LSDH, suivie en 2019 par IDS, marque C’Zon, et depuis peu par Corbeilles et Micol. Afin de poursuivre la construction du pôle végétal, mener à bien les grands projets et préparer l’avenir, LSDH a attribué le poste de directeur général de ce pôle, depuis le 1er décembre dernier, à Dominique Duprat, en remplacement de Thierry Dubois qui part vers de nouvelles aventures.

    Ce choix a été réalisé à l’issue d’un processus de sélection complet auquel ce dernier a participé. Dominique Duprat a accompli toute sa carrière dans l’industrie agroalimentaire. De formation commerciale et marketing, il a débuté chez Kraft Foods et Yoplait, puis chez Mars France en tant que responsable de compte de grande distribution. Son expérience chez Florette comme directeur commercial et marketing Europe lui confère une connaissance du marché de la salade quatrième gamme. Il a complété son expérience chez Delpeyrat, à des fonctions successives de directeur commercial et marketing, directeur général adjoint, puis directeur général. Au-delà de ses compétences professionnelles, ce sont ses compétences humaines et managériales qui ont guidé le choix ainsi que la conviction que ses valeurs correspondent à celles portées par le groupe.

    Cette décision permettra d’asseoir l’entreprise dans ses valeurs et sur ses fondamentaux d’innovation, de qualité et de services, de préparer l’entreprise aux challenges à venir, de gérer un plan ambitieux d’investissements, et, enfin, d’accompagner les femmes et les hommes de l’entreprise dans cette dynamique.

    © LSDH