Regard d’expert GMS : se recentrer et investir sur la valeur ajoutée

0
195

Vous voulez vous recentrer sur la valeur ajoutée qui fera la différence ? Bien, mais encore faut-il savoir identifier ce que le consommateur est prêt à abandonner et ce à quoi il tient vraiment. Bon nombre de concepts moribonds proposés trop tôt sont là pour en témoigner.

Drone d’époque ! Standardisation, mécanisation, robotisation voire ubérisation… On désigne comme on veut l’inéluctable remplacement des vieux modèles/concepts commerciaux par des « plus », des « moins » quelque chose. Deux attitudes possibles face à ces avancées : soit prendre sa carte au parti des « c’était mieux avant » et boire sa nostalgie avec aigreur au quotidien, soit surfer sur la vague en remplaçant tout bonnement ce que madame Michu ne veut plus. Rien de neuf au royaume du commerce, mais finalement pas si facile quand on voit qu’avec deux tréteaux et du bagou, on peut vite s’improviser primeur. C’est comme un pizzaïolo : il y en a beaucoup, mais très peu sont bons.

Pour vous recentrer sur la valeur ajoutée qui fera la différence, il faut savoir identifier ce que le consommateur est prêt à abandonner et ce à quoi il tient vraiment. Le drive en F&L ? Oui, mais on aime bien pouvoir choisir quand même ! Une personne qui fait nos courses ? OK, mais j’aime bien aussi aller au marché avec les copines ! Voici 5 pistes qui ont fait et, je pense, feront toujours la différence…

Vous pouvez lire la suite dans le magazine végétable n°390 de juillet-août, en le commandant ou en vous abonnant.