Tour de France : objectifs atteints pour l’UGPBAN

    0
    285
    Marie-Christine Duval, agence de communication Comecla et Pierre Monteux, directeur de l’UGPBAN

    L’opération de solidarité « le km 97 », organisé le 1er juillet 2021 lors de l’étape 6 du Tour de France (Tours-Châteauroux) dans la commune d’Écueillé, a permis de collecter un total de 24 534 bananes de Guadeloupe et Martinique pour les Restos du Cœur. Objectifs atteints et même dépassés pour l’UGPBAN, qui se projetait sur un don de 20 000 bananes, après les 8 500 en 2020 en partenariat avec la Banque alimentaire.

    « Nous avons voulu créer un environnement propre aux Antilles, de façon annuelle, dans une dimension solidaire et caritative, pour incarner les valeurs de nos groupements de producteurs. Notre filière est généreuse dans l’absolu. Le kilomètre 97 est un clin d’œil aux numéros de plaques minéralogiques de nos départements d’Outre-Mer. Que cela tombe sur une commune rurale cette année correspond à nos fondamentaux. Chaque passage d’un coureur au km 97 sur le Tour de France génère 100 bananes pour les Restos du Cœur » explique Pierre Monteux, directeur de l’UGPBAN. L’organisation a pu compter sur le soutien médiatique de Nelson Monfort, « qui par sa forte implication, a contribué à la réussite de cet événement ». Plus précisément, ce sont 17 700 bananes qui ont été distribuées grâce aux coureurs, 6 514 bananes obtenues lors d’un live Instagram (une banane donnée par vue), et 320 bananes obtenues par la participation des habitants d’Écueillé (une banane distribuée pour chaque photo prise sur la Place de la Mairie).  « Je remercie l’Union des groupements des producteurs de bananes de Guadeloupe et Martinique d’avoir organisé cette opération de solidarité pour les plus démunis » a pour sa part salué Michel Flamé, le Président des Restos du Cœur d’Indre et Loire.