Agreen Startup : quatre projets innovants

    0
    480

    Le Sival 2023 accueillait pour la 7e fois le concours Agreen Startup organisé par la Chambre d’agriculture, pour booster l’innovation locale.

    « Ce concours a pour objectif de préparer l’agriculture de demain, dans la convivialité », s’est réjoui Bruno Dupont, président du Sival. Le challenge Agreen Startup s’est déroulé sur deux jours à l’occasion du salon angevin. Dès mercredi 18 janvier, huit équipes de jeunes ont phosphoré et échangé avec leurs mentors et les exposants du Salon pour faire avancer leur petite entreprise. Avec pour objectif de passer de l’idée à la réalité. Jeudi 19 janvier, tous les projets en lice ont pitché devant un jury de professionnels sur l’espace forum du Sival. Après délibération, le jury a sélectionné trois projets proposant des produits transformés à base de légumineuses et de légumes. Le coup de cœur du jury est attribué à Agrilea, pour le caractère « innovant et culotté » de son effarouchement des gros nuisibles sur la parcelle par drone grâce à un système de reconnaissance par intelligence artificielle.

     Les 8 groupes de candidats ont pitché devant un jury de 7 professionnels. © végétable
    Le 1er prix est décerné à Green Wrap. © végétable
    Fabriqués localement à partir de lentilles et d’épinards, ces wraps permettent d’augmenter l’apport journalier en protéines végétales et de valoriser ces filières de productions locales.
    Porteur : Inès De Bellaigue de Bughas, Maine-et-Loire.
    Dotations : dotation financière de 3 500 € par le Crédit Mutuel, un accompagnement juridique par JBBA Cabinet Avocats, conseil et accompagnement dans le montage d’un dossier de prêt à taux 0 % par Réseau initiative Anjou.
    Le 2e prix revient à Madame Beans. © végétable
    Destinée à la restauration collective, Madame Beans transforme des légumes secs en produits alimentaires intermédiaires afin de faciliter leur utilisation. La startup contribue également au développement de la filière des légumineuses françaises.
    Porteurs : Charlotte Blin et Lucie Lajoux, Maine-et-Loire.
    Dotations : 3 mois d’accompagnement à la structuration de l’entreprise par Angers technopôle, conseil et accompagnement.
    Le 3e prix a été remis à Valoriz’me. © végétable
    Principalement destinés aux sportifs, les encas Valoriz’me sont sans additifs et conservateurs, de Nutri-score et É́co-score A. Composés de fruits, de légumes, ils sont enrichis en protéines végétales et issus des invendus des supermarchés.
    Porteur : Célia Nencioni, Maine-et-Loire.
    Dotations : conseil et accompagnement dans le montage d’un dossier de prêt à taux 0 % par Réseau initiative Anjou, diagnostic forces et fragilités du chef d’entreprise par l’Agence communicante.
    5/ Le jury a attribué son coup de cœur au projet Agrilea. © végétable
    Agrilea propose une technologie de reconnaissance des animaux nuisibles. Le dispositif assure la surveillance et l’effarouchement par drone du gibier sauvage et des oiseaux nuisibles dans les vergers, les vignobles, les grandes cultures et les exploitations maraîchères.
    Porteur : Audric Strumpler,  Corrèze.
    Dotation : 1,5 jours d’accompagnement et de conseil par la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, stand en 2024 ou 2025 par le Sival.
    © végétable