Mieux informer aide à manger plus équilibré

    0
    501

    Le groupe Élior dresse un bilan positif du déploiement du Nutri-score dans ses restaurants d’entreprises et cantines scolaires.

    Une étude menée sur deux restaurants d’entreprises a permis d’analyser plus de 24 000 plateaux repas composés par les convives. Le bénéfice est incontestable : mieux les convives sont informés et plus ils mangent équilibré. Leurs choix alimentaires sont modifiés à la fois quantitativement et qualitativement, avec moins d’apport en énergie, en sucres et en acides gras saturés. « Le Nutri-score, lorsqu’il est soutenu par des actions d’information et de pédagogie, est un outil formidable, un repère pour une alimentation qui allie équilibre et plaisir », explique Jean-Yves Fontaine, directeur général d’Élior France.

    Une nouvelle enquête sera menée fin septembre dans huit établissements scolaires. Avec pour ambition de confirmer l’approbation du Nutri-score par les jeunes et leurs parents et d’évaluer son impact durable sur le comportement alimentaire.

    En amont, les chefs cuisiniers travaillent également à améliorer leurs recettes. Ainsi Élior propose dans ses cantines et restaurants un gâteau au chocolat et à la courgette avec un meilleur score nutritionnel que la recette traditionnelle.

    Aujourd’hui, l’affichage du Nutri-score a été déployé dans plus de 400 cantines scolaires et 600 restaurants d’entreprises en France. Le groupe Élior prévoit d’étendre l’expérience progressivement chez nos voisins européens (Espagne, Grande-Bretagne, Italie) avec, à chaque fois, des campagnes d’information dédiées et la mise à disposition d’application pour les convives en entreprise ou à destination des familles. Il s’agit, selon Élior, de « faire de la pédagogie d’un équilibre alimentaire sur plusieurs repas de la journée ».

    © Élior