Les restaurateurs de plus en plus concernés

    0
    72

    Le développement durable est une tendance sociétale forte qui devient incontournable pour les restaurateurs. Lancée pour la première fois en 2017, l’étude Metro « Mon restaurant passe au durable » mettait en avant un constat : pour plus de la moitié des professionnels, le développement durable résultait avant tout d’un engagement personnel et moins d’une tendance sociétale. L’année 2018 a vu s’amorcer une inversion de cette vision largement confortée pour cette nouvelle édition, rendue publique début décembre dernier : ainsi ils sont, en 2019, plus de 60 % à considérer ce sujet comme une tendance forte de la société et des attentes des consommateurs. Ces questions de développement durable prennent donc de plus en plus d’importance dans le quotidien des restaurateurs et commerçants et s’imposent comme une vraie tendance de fond qu’il est nécessaire de prendre en compte dans leur activité. La volonté de rester fidèles à leurs valeurs et leurs convictions est devenue leur première motivation, suivie du respect de l’environnement. De manière générale, les plus jeunes, entre 18 et 35 ans, se sentent plus concernés et s’investissent plus dans le déploiement de pratiques écoresponsables.

    Ainsi, 62 % de tous les professionnels mettent en place des bonnes pratiques et 60 % sont convaincus d’avoir une part de responsabilité dans le développement durable. Mais, côté freins, ils sont 40 % à indiquer manquer d’informations sur les démarches, les subventions ou les aides existantes. Le premier frein, en augmentation par rapport à l’année dernière, reste tout de même le manque de moyens financiers avec plus de la moitié des professionnels qui estiment que mettre en place des pratiques de développement durable coûte cher, et le manque de temps, à 41 %.

    © Pexels

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Faites un commentaire !
    Entrez votre nom ici SVP

    *

    code