SIAL 2022 : rendez-vous international assumé

    0
    861

    Assurément, la dernière édition du SIAL a été marquée par sa dimension planétaire, avec un accent prioritaire sur les tendances et innovations du secteur agri-food jusqu’à 2030.

    La dernière édition du SIAL qui a refermé ses portes le 19 octobre laissera un goût d’effervescence, de grandeur, et d’un monde en transition en conservant la thématique « Own the change », tel que l’ont souhaité les organisateurs depuis 2020. Une édition résolument agroalimentaire, avec des stands très qualitatifs. Au fil des ans, la part des fruits et légumes sur les pavillons nationaux s’est réduite, pour n’occuper en spécifique plus qu’une moitié de hall, avant tout dédiée au fruit ou légume transformé et fruits secs. La dimension internationale se vit immédiatement, avec des pavillons entiers ou presque dédiés à des pays ou des régions du monde qui rivalisent d’ingéniosité pour attirer les visiteurs (Italie, Espagne, Corée, Taïwan, Chili, États-Unis ou encore Brésil).

    Parmi les temps forts et animations, un espace a concentré cette ébullition en amont du hall 6, à travers l’espace innovation où 21 produits et services – sur 1 800 au départ – étaient en lice dans la catégorie grand prix de la meilleure innovation. Mais également le SIAL Insights, qui partageait cette année la mise en commun d’une étude internationale centrée sur un triptyque : les nouvelles attentes consommateur, les tendances de l’innovation alimentaire et de la restauration hors domicile à l’échelle mondiale, téléchargeable sur place*. Si le plaisir (47,8 % des innovations mondiales en 2021) et la santé (31,1 %) restent des fondamentaux, la dimension éthique arrive en troisième position des considérations (7,1 % des innovations mondiales en 2021). Près d’un consommateur sur trois a déjà adopté un changement de comportement radical. Cela faisait une excellente transition vers l’espace Future Lab, qui permettait d’entrevoir l’industrie alimentaire, l’agriculture, la distribution, les repas à l’ère 2030, dans une expérience immersive. Sans réelle surprise, l’alimentation de demain fera la part belle au végétal (dont une augmentation des fruits et légumes préconisée à 3 kg sur deux repas au lieu de 2,8 kg), à des régimes qui font diminuer le taux d’obésité et des pratiques qui permettent de limiter le gaspillage alimentaire.

    © végétable

    Côté distribution, on visualisait dans un parcours que les magasins de demain ressembleront à ceux d’aujourd’hui mais en « augmenté », avec la nécessité d’hybrider les formats et les services. L’expérience client sera en revanche différente et demandera à la fois agilité et exigence pour pourvoir rester dans la course : plus axée sur le commerce électronique, plus numérique, plus personnalisée, plus durable, plus intégrée entre les achats hors et en ligne. Les études du cabinet Accenture tablent sur une augmentation de 169 % des achats en ligne auprès d’utilisateurs nouveaux ou peu fréquents.

    L’espace SIAL Talks a réservé plusieurs conférences sur le thème de la RSE, de la naturalité, de la réduction de l’empreinte carbone et des enjeux du secteur agri-agro dans la décennie à venir. Enfin, l’espace start-up a quant à lui rassemblé en un même lieu une soixantaine de start-up « qui font bouger l’écosystème food », selon les organisateurs. Tout cela amène une question : n’y a-t-il pas dichotomie entre les intentions et les actes, à savoir que le plébiscite du végétal amène à une croissance des aliments ultra-transformés observés à longueur des allées, ou que la volonté d’accroître les échanges internationaux va à l’encontre des tendances actuelles au « régionalisme », fût-il à l’échelle de quelques pays voire d’un continent ?

    Le SIAL 2022 a rassemblé quelque 7 000 exposants dont 900 français (à l’international : 126 pays dont 17 nouveaux pays exposants), sur 250 000 m2 d’exposition (l’équivalent de 100 hypermarchés), avec la visite de 300 000 professionnels, à 75 % internationaux.

    * Étude réalisée par les partenaires du SIAL : Kantar, ProtéinesXTC, NPD Group

    © végétable