Réduire l’empreinte carbone du transport des produits frais

    0
    99

    Alors que l’avenir de la ligne primeurs Perpignan-Rungis de la SNCF reste incertain après avoir échappé à une décision de fermeture, la nouvelle liaison ferroviaire Coolrail entre Valence et Rotterdam voit le jour, en mai dernier ! Ce train, à température contrôlée, est dédié au transport des produits frais entre l’Espagne et les Pays-Bas trois fois par semaine. Coolrail est une initiative d’Euro Pool System, leader du marché des emballages réutilisables pour la chaîne d’approvisionnement des produits frais en Europe, à laquelle se sont associés des acteurs de la distribution, de la logistique et du secteur des fruits et légumes. Depuis le 6 mai, 42 conteneurs sont acheminés trois fois par semaine, 48 semaines par an.

    « Après de longs préparatifs et le premier essai pilote, la liaison Coolrail est opérationnelle. Elle représente un premier pas de géant en vue de réduire considérablement l’empreinte carbone associée au transport des produits frais », déclare Gerjo Scheringa, PDG d’Euro Pool Group. Coolrail permet ainsi d’économiser 22 millions de kilomètres de transport routier, donc 15 000 tonnes par an d’émissions de CO2, l’équivalent d’environ 12 000 trajets de camion par an.

    L’Espagne est le principal partenaire commercial du nord-ouest de l’Europe pour l’importation de fruits et légumes frais tels que la laitue, les tomates, les concombres et les oranges. Or la mise en place de cette liaison ferrée vers Valence n’est que le début : L’intention est de développer cette initiative et de développer ce mode de transport vers l’Allemagne, la Scandinavie et le Royaume-Uni.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Faites un commentaire !
    Entrez votre nom ici SVP

    *

    code