Quelles UVC pour 2022 ?

    0
    385

    La Loi Économie Circulaire, qui vise l’interdiction des plastiques et matières non recyclables dans les conditionnements UVC du rayon fruits et légumes, s’appliquera dans moins d’un an. végétable consacre un webinaire à cette question : rendez-vous le 18 mars !

    Nul ne sait encore quand le décret d’application sera publié, ni ce qu’il contiendra exactement pour mettre en œuvre réellement les principes inscrits dans la Loi d’Économie Circulaire. En revanche, on connaît la finalité du texte : supprimer les plastiques et matières non recyclables des rayons fruits et légumes, autant que faire se peut. C’est bien là l’horizon à atteindre.

    Comment ? La question est vaste et touche tout autant des sujets techniques que des stratégies marketing des entreprises concernées. Le changement doit donc être réfléchi dans une perspective de création de valeur. Du moins, il peut être l’opportunité pour repenser un système en place, le rendre plus efficient, l’améliorer. 

    1/ Que dit la Loi Économie Circulaire ? Quelles conséquences concrètes pour les filières fruits et légumes, comment les différents opérateurs sont-ils impactés ? 

    2/ Comment se positionnent les principales enseignes de la grande distribution ? 

    3/ Pour les professionnels, comment se préparer pour l’échéance 2022, comment décider d’un investissement aussi important ? Quelles étapes-clés dans la réflexion stratégique, quelles préconisations ? 

    Rendez-vous en ligne le 18 mars prochain à 17 h, pour faire le tour de la question, avec les intervenants :

    Marc-Henri Blarel, spécialiste du marketing en fruits et légumes, fondateur de la société de conseil Fruits de Valeur et expert pour végétable.

    Fabrice Peltier, expert du design-packaging, qui accompagne les entreprises à concevoir des conditionnements responsables et au service de leurs stratégies. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont La révolution de l’emballage – L’émergence de nouvelles solutions, en novembre 2020, et Guide de l’éco-encrage, en mai 2019.