Le beurre, l’argent du beurre et la crémaillère !

0
20

Au début, je voulais juste partager avec vous cette citation approximative employée par un ami étranger. Après, j’ai trouvé qu’elle illustrait parfaitement le problème majeur de notre Filière.
À votre avis, l’augmentation constante des exigences de la législation est-elle compatible avec la volonté légitime de l’acheteur de toujours tirer les prix vers le bas (la marge se fait d’abord à l’achat). J’ai connu une acheteuse emballage, à la vision certes assez limitée, qui se félicitait de faire régulièrement baisser les prix des sachets alors que ses fournisseurs se contentaient… d’en réduire l’épaisseur (et donc la résistance !), supprimaient les poignées (et donc la préhension facile !) ou conditionnaient en plus gros rouleaux.
À un moment, la baisse des prix entraine obligatoirement une baisse de la qualité. Nous avons déjà tué le pain avec la guéguerre de la baguette à 20 centimes… Pour voir réapparaitre comme par hasard la qualité Paul ou Marie Blachère.
Laissons à nos producteurs de quoi travailler correctement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Faites un commentaire !
Entrez votre nom ici SVP

*

code