La pause-déjeuner en pleine transformation

    0
    669

    Avec l’essor du travail hybride  devenu la nouvelle norme, le marché de la pause-déjeuner des actifs est en mutation. La dernière publication des Échos Études, « le marché de la pause déjeuner des actif », passe au crible les mutations des usages et des exigences des consommateurs, les stratégies des acteurs historiques pour s’adapter et les propositions innovantes des acteurs de la foodtech.

    L’organisation de la semaine de travail  devient moins prévisible avec la nécessité de proposer plus de souplesse dans les solutions de restauration. En parallèle, les consommateurs sont devenus plus exigeants et attendent une restauration de qualité. Enfin, l’essor du travail en mode hybride s’est accompagné de celui du flex office avec une réduction des mètres carrés de bureaux. À ce titre, les entreprises aménagent de nouveaux espaces collaboratifs et de convivialité. Pour toutes ces raisons, la restauration d’entreprise doit passer d’un modèle basé sur le choix et la quantité à petits prix, à des propositions plus qualitatives, plus souples, mieux adaptées aux attentes d’aujourd’hui. Le marché connaît également une cure de jouvence avec l’incursion d’acteurs de la foodtech qui cassent les codes en proposant des solutions innovantes (frigo connecté, cuisine robotisée…) fondées sur une expertise du digital et avec un positionnement résolument écologique.

    Ces nouvelles solutions de restauration ouvrent notamment le marché de la restauration d’entreprise à une nouvelle cible : les PME-TPE. Le potentiel est immense, cette cible étant jusqu’à maintenant très peu adressée par les acteurs historiques de la restauration collective. En parallèle, les frontières entre foodsevice et retail sont de moins en moins étanches. Par exemple, les retailers (grande distribution, Picard) mais également les IAA, notamment ceux présents sur le marché du traiteur LS (Sodebo, Marie/LDC…) cherchent à renforcer leurs positions sur ce marché.

    Source : Les Échos Études

    © Les Échos Études – Getty Images