Innov’Alliance structure son offre d’accompagnement

    0
    761

    Après une année 2022 complexe pour le quotidien des entreprises, le pôle de compétitivité Innov’Alliance souhaite renforcer la dimension « accompagnement », notamment sur le chantier de la transition écologique.

    « L’année 2022 a été d’une grande complexité et a révélé certaines difficultés pour nos entreprises. Je remercie la vingtaine de collaborateurs de l’équipe du Pôle : nous allons leur demander à l’avenir encore plus d’engagement et de compétences dans leur métier de conseil et de techniciens », avertit Yves Faure, président du pôle de compétitivité Innov’Alliance*, et par ailleurs dirigeant fondateur d’Agro’Novae en Provence. Le pôle Innov’Alliance fédère à ce jour 401 adhérents, dont 75 % d’entreprises, 13 % d’organismes de recherche, développement et transfert, 7% d’organisations professionnelles et interprofessionnelles, et 4 % d’organismes d’enseignement et de formation. Fort de sa labellisation pour la phase V des pôles de compétitivité 2023-2026, Innov’Alliance, qui a tenu son assemblée générale annuelle le 6 avril dernier, réaffirme son projet : « Développer un large écosystème innovant multifilière et territoire, créer des synergies entre nos différents métiers et des passerelles entre tous nos adhérents, sur le végétal et la naturalité, et demain encore plus accompagner les projets liés à la transition écologique. » Innov’Alliance compte notamment poursuivre et développer sa « Journée annuelle de la naturalité », qui a réuni en 2022 pour sa première édition 180 participants, généré 350 rendez-vous BtoB, 22 conférences et tables rondes sur la thématique. Il ambitionne d’en faire « un grand rendez-vous d’affaires de taille nationale voire internationale. Là aussi il faut être ambitieux », poursuit Yves Faure.

    Gilles Fayard dirige le pôle Innov’Alliance. © végétable

    Étape marquante de son évolution, le pôle devient désormais organisme de formation, certifié du référentiel national qualité Qualiopi. 36 formations transverses aux différentes filières sont désormais accessibles dans le domaine de la durabilité des ressources, l’efficacité-sécurité, la production responsable et la RSE. Gilles Fayard, directeur général du pôle, a ensuite présenté dans le menu détail l’ensemble du rapport d’activités, entrecoupé comme il se doit de témoignages d’entreprises ayant bénéficié des services du pôle (lire ci-dessous deux exemples dans notre filière). On relèvera également en 2022 le lancement d’Innov’Axelere, pour accompagner des start-up de la naturalité pendant douze mois afin d’optimiser leur réussite, faisant appel à des coachs et experts certifiés, en parallèle d’un accompagnement financier. Six start-up bénéficient de ce programme d’accélération. « Toutes ces actions multiples se font dans un cadre unique et une stratégie cohérente et gagnante, réalisées avec beaucoup d’ambition et une orthodoxie budgétaire », se félicite Yves Faure.

    * Écosystème de mise en relation d’entreprises innovantes sur les thématiques « alimentation, bien-être et naturalité », avec un aujourd’hui un positionnement sur quatre filières industrielles : alimentation, cosmétique, ingrédients santé et compléments alimentaires, parfums et arômes.


    « Nous avons été accompagné par Innov’Alliance, un peu par hasard au départ, grâce à un webinaire. Depuis, le pôle nous a accompagné dans la labellisation d’une réponse à un appel à projet, d’y apporter quelques corrections et d’obtenir les financements avec brio. Cela nous a permis de développer au sein de notre réseau de nouvelles variétés en pois chiches et haricots. » – Pauline Begue, responsable financière, Top Semences

    « Notre projet C’Clair est né au départ d’une simple rencontre réseau. En écoutant les besoins d’une coopérative, nous avons-nous avons mis au point un système de cartographie intelligente du pommier qui permet de compter les fleurs par arbre et d’aider l’agriculteur à éclaircir au plus juste des besoins, de façon à améliorer l’efficacité et la rentabilité au verger. Innov’Alliance est le guichet unique indispensable qui permet d’affronter les méandres administratives, et nous a permis de monter deux projets de financement pour ce projet. » – Michel Durif, directeur commercial, Technivue