Crise : être utile à la filière !

0
146

végétable intensifie sa présence sur internet pour mieux vous informer pendant cette crise et vous propose des rendez-vous quotidiens avec les acteurs de la filière fruits et légumes. Suivez-nous !

Les circonstances que nous traversons nous renvoient chacun, individuellement, collectivement, à notre rôle dans la société, a fortiori en situation de confinement donc d’isolement : rester reliés et solidaires est ici juste vital. Dans un média mensuel comme végétable, les journalistes qui y collaborent se sont donc positionnés face à ces enjeux. Naturellement, nous sommes dans l’impossibilité d’aller sur le terrain à la rencontre des acteurs de la filière, mais nous avons le téléphone, le mail, entre autres, pour échanger avec eux. Notre support d’édition principal est le papier, mais il dépend d’une longue chaîne de fabrication qui peut être fragilisée dans les circonstances actuelles et compromettre sa bonne fin. Or, pour de nombreuses filières, notamment celles concernées par les produits de saison, la crise génère un état d’urgence, met en demeure de s’adapter très vite, ne serait-ce que pour limiter des dégâts plus ou moins évitables. Nous sommes donc tous mis en demeure de nous adapter face à cet improbable auquel nous sommes si peu préparés.

Notre cœur de métier est d’éditer un magazine mensuel sur papier, d’observer, de penser la filière avec le recul que confère ce rythme. La crise bouscule cette perspective, elle projette une situation d’urgence, des besoins de communiquer instantanés, précipités, elle remet en cause des circuits majeurs comme ceux de la restauration, elle repose des questions essentielles sur l’innocuité des produits et repose donc la question des emballages… Le foisonnement de questions est énorme, un véritable bouillonnement, et, dans ce contexte, l’outil internet avec son agilité, sa réactivité, nous semble le plus adapté à nous, journalistes, pour nous faire l’écho de ces interrogations, interpellations, adaptations. C’est tout simplement notre vocation même que d’être à l’écoute, mais ici nous devons gérer une urgence qu’internet nous permet d’assumer. Nous allons donc porter un effort tout particulier sur ce média dans les prochaines semaines.

Dans les circonstances très graves que nous traversons, végétable se doit d’être un outil au service de la filière fruits et légumes, de prendre la mesure et le rythme de ses enjeux en sachant que dans ce contexte, nos contemporains ont plus que jamais besoin d’une alimentation de grande qualité et que sans aucun doute, les fruits et légumes frais en constituent une partie très privilégiée.