BASF Agro fixe un nouveau cap pour sa trajectoire agroécologique

    0
    247

    Deux ans après l’annonce de sa feuille de route agroécologique à horizon 2030, BASF Agro a présenté un point d’étape sur ses engagements pour « construire l’agriculture de demain, plus compétitive et plus durable ». À commencer par le renforcement des efforts R&D dans les technologies numériques. L’entreprise fait de la co-construction avec les parties prenantes et de l’innovation le fil rouge de sa stratégie agroécologique.

    Fin juin, Jean-Marc Petat, directeur agriculture durable du groupe a rappelé les 6 piliers structurant cette stratégie sur dix ans. En premier lieu l’objectif est de « proposer des itinéraires techniques agroécologiques et compétitifs permettant de réduire l’utilisation d’intrants dans les différents secteurs de l’agriculture ». Par exemple en proposant des itinéraires compatibles pour obtenir la certification HVE en vigne. Ou en réduisant les intrants – y compris l’eau et les engrais – grâce à l’innovation. Sécuriser l’utilisation des molécules présentant une sensibilité particulière est un autre pilier affiché par la firme. Côté numérique, BASF souhaite accompagner les exploitants en transition, à travers une application de surveillance collaboratives des cultures (Companion). L’objectif est fixé à 12 000 utilisateurs de cette appli mobile en 2025. Pour réussir cette ambitieuse évolution du modèle économique et de la culture d’entreprise, BASF envisage de former 100 % de ses collaborateurs aux enjeux de l’agroécologie d’ici 2025, via la chaire Bio4solutions qui propose une journée pratique sur le terrain.