Améliorer la gestion sanitaire des cultures

    0
    722

    Dans les Pays de la Loire, Vegepolys Valley et les partenaires du PEI (Partenariat européen pour l’innovation) – Santé du végétal lancent un appel à solutions pour accélérer le développement d’alternatives aux produits phytosanitaires.

    Jusqu’au 5 septembre, le pôle de compétitivité Vegepolys Valley souhaite recueillir les solutions – pour diminuer le recours aux phytosanitaires – déjà avancées dans leur développement comme celles proposées par des entreprises, des instituts techniques, des centres de recherche ou des startups issues de secteurs d’activité divers. Parmi les problématiques prioritaires ciblées : l’agroéquipement (machinisme et équipement spécifique) et les nouvelles technologies (hardware et software). Les porteurs de projets sélectionnés bénéficieront d’un accompagnement du réseau des partenaires du PEI et du pôle ainsi que d’interactions soutenues avec les utilisateurs finaux de leurs solutions.

    À travers cet appel à solutions, le pôle s’adresse ainsi aux entreprises, aux instituts techniques, aux centres de recherche ainsi qu’aux startups, sans distinction de secteur d’activité. Les candidats pourront activer des leviers d’action directs (solution de désherbage mécanique en alternative aux herbicides…), des leviers indirects (plantes de services,choix variétaux…) ou des outils contribuant à l’évaluation des risques et à l’organisation du travail (ex : capteurs, outils d’alerte et d’aide à la décision…). Lors de l’analyse des idées, les partenaires s’appuieront sur un critère obligatoire : la réponse apportée à un besoin concernant spécifiquement les producteurs des Pays de la Loire. Parmi les autres lignes directrices qui permettront d’évaluer les propositions : leur impact sur la réduction de l’usage des produits phytosanitaires conventionnels et/ou l’effet de levier pour le développement de l’agro-écologie, leur application opérationnelle à court/moyen terme (dans les trois ans à venir) et leur polyvalence vis-à-vis de plusieurs filières de la production végétale. Pour accompagner les solutions retenues, le Pôle prévoit la mise en place de groupes de travail ou d’un accompagnement individualisé jusqu’en décembre 2021.

    © Vegepolys Valley