Une nouvelle génération d’avocats

    0
    24

    L’Université de Californie Riverside et Eurosemillas ont signé un nouvel accord pour développer et exploiter des avocats plus rentables, avec un calendrier de récolte prolongé d’au moins deux mois.

    © DR

    Les nouveaux modèles d’avocats sélectionnés par l’UCR (Université de Californie Riverside) permettront l’expansion de zones de culture appropriées et faciliteront l’introduction de systèmes de production intensive. « Nous n’aspirons pas à concurrencer la variété la plus réussie, Hass, mais au contraire à générer plus de valeur autour d’elle afin de répondre à la demande mondiale, qui continue de croître chaque année en pourcentages à deux chiffres », explique Javier Cano, directeur du développement d’Eurosemillas. Pour cela, la société espagnole a investi 2,25 millions de dollars dans le programme d’obtention d’UCR, qui a plus de 70 ans d’histoire et possède l’une des meilleures collections de matériel génétique d’avocat au monde et consacrera trois millions supplémentaires au développement de quatre variétés et cinq modèles. Cet effort permettra, pour la première fois en trente-et-un ans de collaboration entre les deux entités, que les nouvelles variétés soient commercialisées en Europe, en Amérique du Sud ou en Afrique du Sud en même temps qu’aux États-Unis.

    En effet, au cours des trois dernières décennies, le marché international de l’avocat s’est multiplié par 2,5 et la consommation par habitant a quadruplé. Une grande partie de ce succès est due à la consolidation de la variété Hass, née précisément en Californie. Sa large acceptation a renforcé la demande de fruits à peau noire et rugueuse par rapport à ceux à pelures vertes et lisses, minoritaires et moins valorisés. L’engagement conjoint de l’UCR et d’Eurosemillas pour ce type d’avocat a déjà porté ses fruits dans une deuxième variété à succès, Lamb Hass, qui prolonge la période de récolte actuelle de Hass jusqu’en mai et juin. Le nouveau matériel, qui a été sélectionné et qui a déjà commencé à être planté en Californie et en Europe, a des objectifs beaucoup plus ambitieux et permettra de surmonter presque toutes les limites agronomiques et commerciales que ce type d’avocat rencontre encore aujourd’hui.

    Toutes les variétés choisies par Eurosemillas sont plus productives que Hass lui-même. Deux d’entre eux – un plus tôt et un plus tard – prolongeront la période de récolte de deux mois supplémentaires. Une troisième variété sélectionnée, avec des fruits un peu plus petits mais également charnus et savoureux, sera commercialisée comme un produit « gastronomique », avec une vente unitaire au consommateur. Le quatrième avocat choisi est un pollinisateur (« fleur de type B »), qui permettra d’augmenter la rentabilité en pourcentages supérieurs à 10 %. C’est une variété qui remplit le même rôle de pollinisation que d’autres utilisées à cette fin. La différence : ils sont du même type que Hass, leurs fruits ne sont pas dévalués, ils ont donc une valeur commerciale élevée et peuvent être récoltés en même temps.

    Les plants d’avocat dans le laboratoire de Manosalva, à l’Université de Californie Riverside, sont surveillés attentivement. © DR