Un nouveau président de l’interprofession de la pomme de terre

    0
    101

    Le 14 mai, Joanny Dussurgey a été élu à la présidence du CNIPT, l’interprofession de la pomme de terre, en remplacement de Francisco Moya, contraint de démissionner mi-mars.

    Bureau du CNIPT
    Dominique Père, Joanny Dussurgey, Jessica Tessier et Antoine Peenaert composent le nouveau bureau du CNIPT. © CNIPT

    À 37 ans, Joanny Dussurgey est dirigeant de la société de négoce Select’Up ainsi qu’administrateur de Fédépom et du CNIPT. Il occupera sa nouvelle fonction de président du CNIPT durant les dix-huit prochains mois, jusqu’à la fin du mandat actuel en janvier 2026 : « En acceptant le siège de président, je souhaite contribuer à l’ouverture d’un nouveau chapitre de l’histoire du CNIPT, une interprofession créée il y a bientôt cinquante ans. La fonction principale d’un président est, selon moi, d’être à l’écoute de toutes les familles, de fédérer. Par mon métier, aussi bien au service des producteurs que des négociants ou de la GMS, j’ai toujours eu très à cœur de “penser filière, de travailler pour la filière”. Je ne compte pas décider seul de quoi que ce soit au sein du CNIPT ! Ce n’est pas mon rôle. J’espère pouvoir recréer des espaces de dialogue et de débat où les visions de l’interprofession seront portées par tous, sans restriction ou exclusion et ce, en toute sérénité. Chacun a le droit de défendre la pomme de terre française et son métier au sein d’une interprofession que beaucoup nous envient. Le respect du collectif y est indispensable. Il sera ma priorité. De cette manière, nous aurons une interprofession forte, j’en suis convaincu, grâce à des prises de décisions collectives et donc éclairées, bénéficiant à toute la filière. »

    Jessica Tessier, 39 ans, productrice de primeurs, présidente de la Coopérative de Noirmoutier depuis 2022 et représentante de Felcoop, est sur la même longueur d’onde que lui. Entrée au bureau du CNIPT en janvier 2023, elle s’est portée candidate au poste de trésorière, où elle a été élue, « pour représenter la filière des coopératives et celle des primeurs ». Elle souhaite « participer à un dialogue constructif et apaisé au sein de la filière afin de faire avancer les dossiers en suspens » : « Notre jeunesse et notre appartenance à des secteurs moins “exposés” seront sans doute notre force. Je nous sais bien entourés par les autres membres du bureau plus expérimentés. »

    Le nouveau bureau du CNIPT est désormais composé de Joanny Dussurgey ; d’Antoine Peenaert, représentant du collège production (UNPT) qui a assuré l’intérim, réélu vice-président ; de Jessica Tessier et de Dominique Père, représentant de Fédépom, secrétaire.