Renouveau foisonnant dans la pomme

    0
    797

    Le salon madrilène Fruit Attraction a permis trois mises en avant de variétés de pomme. Différenciation, recherche de valeur, reconquête des consommateurs sont au menu, pour une catégorie dynamique, en perpétuelle innovation.

    Il est frappant de constater que les principaux opérateurs du monde de la pomme en Europe regorgent d’initiatives, loin de se résigner en période de crise. Le dossier pomme de notre édition d’octobre se fait l’écho de quelques-unes des démarches innovantes et singulières. Singulières, parce que certaines ouvrent la voie sur l’après-segmentation et les schémas de valorisation traditionnels, c’est-à-dire actuels. Sans exhaustivité aucune, végétable relate ici trois lancements officialisés la semaine dernière au salon international Fruit Attraction de Madrid, à travers Candine®, Lubee® et Sensye®. En attendant d’autres actualités à suivre dans notre prochaine édition de novembre.

    Sensye® : bien plus qu’une pomme

    Le dernier salon Fruit Attraction, à Madrid, a également été choisi par Gradilis, société d’obtention et d’édition de variétés spécialisée dans la pomme, pour présenter sa dernière-née, tout droit issue d’une réflexion post-Covid. Le virus a donc eu quelques externalités positives… puisqu’il ne s’agit pas que d’une bicolore qui coche toutes les cases des attendus à la fois agronomiques et consommateurs (belle d’un rouge intense brillant, résistante, juteuse et gustative, bio), mais surtout d’un projet nouveau, en rupture avec les approches marketing du moment. Hybridée dès 2006, cette pomme se veut « sociale et solidaire ». Concrètement, « la marque Sensye® soutient des associations locales sur des territoires où elle est plantée », explique François Chevalier, directeur du centre de recherche de Gradilis. Plus que cela, le producteur engagé dans la démarche ne verse plus les royalties à la plantation à l’obtenteur, mais directement à cette association visée, au moins sur les cinq premières années. « L’idée a été de créer un peu de notoriété autour d’un projet porteur de sens, de lier l’équipe à cela, et d’engager des distributeurs partenaires qui sont parties prenantes du projet », poursuit Olivier Grard, président de Gradilis. C’est donc une (r)évolution dans le modèle même de création de valeur et de distribution, et une façon nouvelle de sensibiliser les consommateurs.

    À ce jour, une association a été créée pour porter le projet, écrit. Un premier producteur, l’OP Alpes Coccinelles en Isère à proximité de la métropole lyonnaise a démarré les plantations il y a plus de deux ans, pour une entrée en commercialisation prochaine avec un distributeur spécialiste (en cours de finalisation) et en soutien à un centre médical de lutte aux enfants malades. Deux autres territoires sont pressentis, le Val de Loire et les Hauts-de-France, pour cette variété qui n’aime pas le chaud. À moyen terme, l’objectif est de développer trois projets de 20 ha chacun, soit 60 ha au total (800 t), pour une commercialisation et un soutien en local au cœur des territoires.

    François Chevalier, Mathieu Bouniol et Olivier Grard ont mis au point la pomme solidaire Sensye®. © végétable

    Candine® : la bicolore qui monte en puissance

    En test depuis une huitaine d’années, le groupe Blue Whale a choisi d’officialiser la semaine dernière le lancement de la variété bicolore Candine®, disponible également en bio pour deux tiers des volumes, avec la montée en puissance des tonnages. 3 500 à 4 000 t sont attendues cette année. « Candine®, c’est notre coup de cœur. La création variétale est le moteur de la dynamique du groupe depuis trente ans. On recherchait des variétés RT, qui soient sucrées et puissent voyager. Candine® concentre tout cela », explique Marc Peyres, directeur des ventes. Pas étonnant que la signature « renouer avec le meilleur » ait été choisie, pour une pomme créée et éditée par Agro Sélection Fruits (groupe Frutaria), l’une des pépites patiemment sélectionnée par Arsène Maillard, en croisant Ariane avec Fuji.

    L’ambition va au-delà des frontières, quatorze pays étant déjà clients – dont la France, l’Allemagne ou l’Espagne en Europe. Blue Whale vise notamment les marchés asiatique et indien, en s’appuyant sur son bureau à Singapour, pour toucher des consommateurs plus jeunes, sensibles au sucré. La nouveauté 2022-2023 est le déploiement à plus grande échelle d’une stratégie marketing commencée en semaine 41, jusqu’à au moins fin avril. Des plans d’animation et des dégustations par pays, dans différents lieux de vente, sont planifiés. Le budget marketing représente plus de 15 % du CA de la variété. « Candine® est une opportunité pour reconquérir le cœur de cible des moins de 35 ans, quand on sait que 50 % des consommateurs de pommes aujourd’hui ont plus de 55 ans. Nous pensons que le snacking sain, le plaisir, le goût, le fait que cette variété soit parmi les plus sucrées du marché avec ses arômes de fruits exotiques, sont des atouts sur lesquels on peut s’appuyer », développe Christelle Bertin, responsable marketing et communication du groupe Blue Whale. « Nous opérons des choix, en misant en particulier sur des variétés stratégiques en volume et en notoriété, capables d’augmenter la DN*, trouver de nouveaux consommateurs. Cœur de Reine ou Candine® en font partie », appuient Christelle Bertin et Christophe Belloc, président.

    En 2027, Blue Whale projette 10 000 t de Candine®. Elle est aujourd’hui cultivée dans trois des terroirs du groupe, sur 25 ha. En Europe, quatre bureaux de vente sont agréés pour sa commercialisation : Blue Whale en exclusivité pour la France, Apofruit (Italie), Giropoma (Espagne) et Maça de Alcobaça (Portugal).

    Christelle Bertin, Christophe Belloc et Marc Peyres (Blue Whale). © végétable

    Lubee® : une pomme jaune 100 % bio

    Le voile a été levé début octobre sur Lubee®, cette nouvelle pomme jaune, résistante tavelure, produite en 100 % bio. Une exclusivité du groupe Innatis rondement travaillée depuis plusieurs années avec l’obtenteur-pépiniériste Gradilis, et pensé en filière avec des distributeurs. Ses atouts à la fois agronomiques et de consommation ont été décrits dans notre précédente édition d’octobre (dossier pomme). « Aujourd’hui, il devient difficile de produire et vendre de nouvelles pommes. Je pense que c’est là qu’on peut créer une richesse, redonner sa noblesse à l’agriculture. Lubee® est un projet pensé pour cela : elle est résistante, belle, très bonne et parfumée avec un taux de sucre exceptionnel. Pour redynamiser le marché bio, elle arrive au bon moment », explique Marc Rauffet, président d’Innatis. Rien n’a été laissé au hasard : le groupe a même organisé une soirée spéciale à Madrid, organisée avec brio par Alice Gianola, au marketing.

    40 ha sont plantés dans les vergers du groupe et chez des producteurs associés à la démarche. 300 t sont attendues pour cette première campagne de lancement, avec un objectif de monter en puissance à 200 ha d’ici cinq à six ans.

    Soirée à Madrid en l’honneur de Lubee®. © végétable