Pour une bio durable et accessible en Occitanie

    0
    1206

    Les professionnels de la bio en Occitanie ont mis en place une feuille de route pour réaffirmer les valeurs de la bio auprès du public.

    L’Occitanie confirme sa place de première région de France avec 13 086 producteurs et 19,4 % de surface en bio. Elle enregistre une hausse de 9 % d’exploitations en conversion en 2021. Côté consommation, le dernier baromètre donne une vision encourageante avec 75 % des habitants de la région déclarant consommer des produits bio au moins une fois par mois. La bio en Occitanie bénéficie d’une diversité de circuits de distribution (magasins spécialisés, vente directe, grande distribution, commerces de proximité).

    Si ces chiffres sont positifs, la bio ne fait pas exception face à une conjoncture générale complexe du marché alimentaire. Elle est impactée depuis plusieurs mois par une baisse de 5,9 % de la consommation entre janvier et avril 2022 (hors fruits et légumes). Ce tassement se vérifie également par une baisse du chiffre d’affaires et de fréquentation des magasins spécialisés.

    Le contexte inflationniste, la concurrence d’autres labels et le retour à une consommation locale au détriment de la bio ont mené à la mise en œuvre d’une feuille de route autour de 4 ambitions fortes, menées par Interbio Occitanie : une bio régionale reconnue et plébiscitée par les consommateurs avec, comme fil rouge, la valorisation des atouts de la bio en lien avec le cahier des charges, l’accessibilité pour tous et la valorisation du « consommer bio » qui vient renforcer le sens de l’acte d’achat alimentaire local ; une bio résiliente face aux défis de demain, en innovant, accompagnant, structurant ; une bio durable, qui réaffirme la nécessité d’une agriculture rémunérant les producteurs, tout en garantissant le respect de l’environnement, des hommes, des animaux, des écosystèmes ; enfin, valoriser les savoir-faire ancrés sur le territoire, en mettant en lumière les initiatives engagées et créant des synergies pour aller plus loin dans la valorisation de la diversité de l’agriculture bio occitane en dehors de la région.

    © Interbio Occitanie