L’observatoire européen des fruits et légumes est ouvert

    0
    85

    L’observatoire européen des fruits et légumes est à présent opérationnel, avec des sections spéciales pour les fruits à noyau, fruits à pépins, tomate, banane et agrumes.

    La Commission européenne l’a annoncé courant octobre : « Nous avons rassemblé l’ensemble des données disponibles sur un seul outil statistique, accessible en ligne via internet par tout le monde », explique Fabien Santini, conseiller auprès du directeur de l’Observatoire européen des marchés agricoles. « Notre objectif est de partager des éléments descriptifs et analytiques, de la connaissance du marché, afin que les acteurs puissent avoir une vision prospective. » A l’inverse de l’Observatoire français des prix et des marges, l’outil européen n’a pas vocation à être un lieu de proposition politique, afin de conserver les conditions favorables à l’échange d’information.

    L’Observatoire européen des fruits et légumes contient trois blocs d’informations. D’abord, des informations concernant le suivi de la production, provenant d’Eurostat et des collectes complémentaires réalisées par DG Agri (la direction générale de l’agriculture). Ensuite, des informations sur le commerce extracommunautaire, provenant d’Eurostat (Comext) essentiellement, avec des mises à jour régulières. Enfin, des informations sur les prix, communiqués à la semaine par les États membres. Le développement d’un portail de données (Agri Data Portal) qui sera progressivement étendu vient en renfort de l’observatoire. L’objectif est, à terme, d’intégrer également des informations sur le commerce intracommunautaire. L’information sur la consommation est plus difficile à obtenir, « mais on y œuvre au mieux », indique Fabien Santini.

    L’Observatoire des fruits et légumes est suivi par un « board », un comité de professionnels qui se rassemble plusieurs fois par an pour échanger sur leur vision de la conjoncture en production et au niveau du commerce, et sur les évolutions attendues. Les producteurs (Copa-Cogeca, ECVC), le commerce et la transformation (Freshfel, Eurocommerce, Eucofel, Tomato Europe, WUWM, etc.), figurent parmi la quinzaine d’organisations membres.

    Site internet : https://ec.europa.eu/info/food-farming-fisheries/farming/facts-and-figures/markets/overviews/market-observatories/fruit-and-vegetables_en

    Agri data portal :
    https://agridata.ec.europa.eu/extensions/DataPortal/agricultural_markets.html

    © DR

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Faites un commentaire !
    Entrez votre nom ici SVP

    *

    code