Les 25 ans de l’IGP Melon du Haut-Poitou

    0
    631

    Le jeudi 22 juin, à l’occasion du démarrage de la campagne 2023 dans le bassin nord-ouest, l’IGP du melon du Haut-Poitou a fêté ses 25 ans près de Châtellerault, dans la Vienne.

    Un anniversaire dans un cadre festif et retro, en présence des maîtres-académiciens du melon du Haut-Poitou,
    Un anniversaire en présence des maîtres-académiciens du Melon du Haut-Poitou, au château de la Plante, à Thuré. © végétable

    Quelques jours après les premières récoltes de melon dans l’Ouest de la France, les melonniers et leurs partenaires étaient rassemblés au château de la Plante, à Thuré (86), pour célébrer les 25 ans de leur signe officiel de qualité.

    Un anniversaire dans un cadre festif et rétro, en présence des maîtres-académiciens du melon du Haut-Poitou, engagés à promouvoir la typicité des sols argilocalcaires qui font la qualité aromatique des fruits de ce terroir.

    « Nous sommes fiers d’avoir obtenu la première IGP européenne en melon » [avant d’être suivi par d’autres terroirs], a déclaré Julien Godet, président de l’IGP Melon du Haut Poitou.

    Une démarche saluée par Myriam Martineau, présidente de l’AIM, car elle constitue un « outil de segmentation qui tire la filière vers le haut et donne l’occasion aux melonniers, de tempérament plutôt indépendant, d’échanger et partager pour faire vivre le cahier des charges ».

    Nouvelle charte graphique de lIGP

    Cette rencontre était l’occasion aussi de présenter la nouvelle charte graphique de l’IGP, « recentrée sur la couleur rose, tous circuits de distribution confondus », a précisé Julien Godet.

    L’IGP a annoncé travailler à un rapprochement avec le cahier des charges du melon Label rouge, rédigé par Vendée Qualité, « qui se veut plus accessible que le cahier des charges Label Rouge déjà porté par les opérateurs du Sud, et qui nécessite l’investissement dans une topeuse », selon Sandrine Bogers, présidente de la section melon de Vendée Qualité.

    Paru au Journal officiel du 4 juin, ce label sera applicable dès sa validation, avant la fin de la campagne. Grâce à une météo plutôt clémente dans la région, la campagne 2023 démarre dans un bon contexte en production et un marché favorable. « Les pluies des derniers jours tombent à pic pour la végétation en croissance, et permettent de compenser les restrictions d’irrigation », se sont réjouis les professionnels du secteur.