Gautier Semences : 70 ans de dynamique familiale

    0
    603

    Alors que la 4e génération arrive progressivement aux commandes, le Petit Poucet du monde de la semence a accueilli, le 23 septembre, quelque 500 invités pour une belle démonstration de sa vitalité et de ses ambitions.

    © Gautier Semences

    Ici, le premier contact annonce la couleur : la gestion du flux des visiteurs, à Eyragues (13), s’effectue avec précision et efficacité dans une cordiale ambiance bon enfant. En plein renouvellement des générations et donc des compétences, alors que Jacques Gautier vient de restructurer son directoire pour y impliquer ses enfants, la PME provençale née en 1952 entend préserver ce qui fait son ADN, tout en confortant sa place dans la cour des grands. Ses concurrents ? Syngenta, Bayer, Sakata et quelques autres, excusez du peu, portés par des moyens capitalistiques massifs, justifiés notamment par les coûts de recherche toujours plus relevés. Or, depuis le courant des années 70 et les débuts de sa propre création variétale, Gautier Semences démontre qu’il n’est pas besoin d’une méga structure pour être un grand de la semence potagère. Pertinence, écoute des clients, des évolutions sociétales, des enjeux environnementaux, souplesse et réactivité, sont ici des atouts clés. Et bien sûr, compétence et implication des hommes.

    © Gautier Semences

    Et pour une génération Z en quête de sens plus que de carrière, une entreprise comme Gautier Semences semble parfaitement répondre à ses attentes, même si c’est au prix d’une forte implication personnelle. Car la vie de cette entreprise semble comme une succession de défis relevés, d’étapes de croissance impressionnantes régulièrement avalées, tout cela pour effectuer aujourd’hui les deux tiers de ses ventes à l’international en s’appuyant sur une innovation variétale incessante produisant régulièrement des génétiques leader sur leur marché. Cela n’empêche pas l’entreprise de participer également à la conservation et la propagation de génétiques traditionnelles comme le chou pointu de Châteaurenard ou encore d’avoir été précurseur dans la production de semences bio dès 1998. Pour revenir à l’événement du 23 septembre, les dirigeants de la société ont voulu marquer les esprits et prendre acte des aspirations contemporaines en invitant à la tribune pour un long échange avec Jeanne Gautier, le très médiatique chef Cyril Lignac. Proximité, saisonnalité, créativité, remise en cause permanente, ouverture sur le monde, ont été quelques axes forts d’une personne qui porte à la fois la gastronomie au plus haut niveau et qui mesure les enjeux d’une alimentation de qualité au quotidien. Des préoccupations que partagent les dirigeants de Gautier Semences, qui préparent une nouvelle étape de développement avec d’importants investissements au programme sur le site d’Eyragues pour 2023.

    © Gautier Semences