Et si on jouait à cache-casse ?

Pour gagner de l’argent, il faut d’abord ne pas en perdre. Derrière cette lapalissade se cache pourtant un des grands fléaux de notre Filière et c’est pourquoi la chasse aux coûts cachés est ouverte. Or les gens en charge ont souvent une mauvaise acception du terme et tirent sans discernement sur tout ce qui coûte. J’ai déjà eu l’occasion de m’exprimer sur les fausses économies telles que le gel de la maintenance préventive des frigos, tirer la qualité des sachets vers le bas, ne pas affecter quantité et qualité de ressources humaine pour la tenue des rayons… On note aujourd’hui un paradoxe criant au niveau des intervenants : ceux qui ont démarré comme hard discounters sans fioriture investissent pour surfer sur la vague de la proximité en devenant des spécialistes des Produits Frais, et les « grands » qui avaient une certaine légitimité en FL taillent sauvagement dans les frais et continuent à perdre des parts de marché.