La réunion Bio

©Photo Xdr

Pour être Bio, on s’interdit volontairement certains produits nocifs. Pour les réunions, de la même manière, proscrivons tout ce qui est néfaste à ceux qui en consomment. Démarrage en retard, imprécision de l’agenda, interruptions, apartés, portables… Si les contrôleurs de gestion sont prompts à pointer un index inquisiteur sur toute ressource jugée « de confort » en magasin, pourquoi n’affichent-ils pas au mur des mêmes magasins un simple calcul pour bon nombre de réunions : nombre de participants x coût horaire chargé de chacun x durée de la réunion. À rapporter après aux décisions prises et inscrites au compte-rendu. Il y a fort à parier que, avec ce chiffre en évidence, la fois d’après, les participants soient à l’heure et de retour plus vite sur la dalle pour accueillir les clients…
Le téléphone mobile doit bien sûr rester dehors. Aussi sûr qu’un conducteur mâle finit avec les doigts dans le nez si le feu s’éternise, un Chef de rayon en réunion finira invariablement par tapoter son mobile, d’abord discrètement et avec le même regard faussement détaché que pour regarder les filles passer en terrasse quand on boit un verre avec Maman jalouse, puis de façon ostentatoire et rebelle sous prétexte que le monde ne saurait survivre sans lui s’il ne répond pas…

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *