VOG : des prévisions pommes dans la tendance européenne

    0
    291

    Une saison pomme « assez équilibrée » est prévue pour le VOG, qui projette néanmoins de plus petits calibres et une croissance de la production bio.

    © VOG

    Le consortium des coopératives de producteurs de fruits du Tyrol du Sud, en Italie, l’un des plus grands producteurs de pommes d’Europe, s’attend à une légère baisse de sa production de pommes, autour de 500 000 t (- 4 %), « avec des calibres en moyenne plus petits que la saison dernière », selon Klaus Hölzl, directeur des ventes de VOG. C’est peu ou prou le reflet de la tendance globale qui se dessine en Europe.

    Sur la trentaine de variétés produites par le groupe, Gala, Golden et Fuji occupent le haut du podium, mais la croissance des variétés club se poursuit, notamment avec EnvyTM, Yello® et Kanzi®. La saison 2021-2022 verra également les premières quantités commerciales de trois nouvelles variétés, Redpop®, Giga® et Cosmic Crisp®. En parallèle, la croissance de la production de Joya® et Crimson Snow® se poursuit. « Notre ambition est d’élargir notre assortiment avec des variétés innovantes adaptées aux exigences des nouveaux consommateurs, afin d’offrir la bonne pomme pour tous les besoins et tous les goûts », précise Walter Pardatscher, président de VOG. À noter que les perspectives pour la saison à venir sont également positives pour la production bio : + 7 % de surfaces plantées et 32 000  t attendues, malgré là aussi des calibres et des rendements inférieurs en raison du gel printanier. Le groupe indique une disponibilité toute l’année. Enfin, il rappelle que la conjoncture internationale se répercute sur le commerce de la pomme, « avec un impact considérable » pour ce qui concerne les coûts d’emballage, de fret et de logistique.

    Walter Pardatscher préside le consortium VOG. © VOG