Vergers Cancel célèbre vingt ans de progression commerciale

    0
    587

    Rien n’arrête la progression de l’entreprise tarn-et-garonnaise, qui a décidé de célébrer les vingt ans de son activité commerciale et d’inaugurer la dernière extension de son outil industriel.

    Jean-Pierre Cancel dans un de ses vergers
    Jean-Pierre Cancel dans un de ses vergers. © végétable

    À l’origine de Vergers Cancel, une famille de producteurs depuis 1900. Les racines sont celles du chasselas de Moissac, produit emblématique du département, puis de la prune, de la cerise et, plus récemment, du kiwi depuis 2006.

    Progression régulière

    Il y a eu des étapes, des paliers de croissance, mais c’est véritablement l’année 2001 qui marque un tournant, lorsque Jean-Pierre Cancel, troisième génération, s’engage dans la commercialisation directe de la production, et donc l’entreprise dans l’expédition. La progression est régulière, et un nouveau tournant s’opère alors que s’ouvre la décennie 2020, avec la structuration nouvelle qu’apporte la quatrième génération aux manettes : Alexandre Cancel, fils de Jean-Pierre, qui a intégré l’entreprise en 2002, la préside désormais depuis 2021. Sabrina Gil, sa sœur, dirige la partie administrative et financière.

    Et Maxime Gil, qui dirige l’ensemble des opérations, orchestre les nombreux développements : l’agrandissement de la station fruitière de 4 500 m2 au siège de Castelsarrasin, faisant passer sa surface de 8 500 à 13 000 m2 pour accompagner la croissance de l’activité – un investissement qui a mobilisé pas moins de 7,5 M€ –, mais aussi l’installation d’une chaîne du froid nouvelle génération, un nouveau matériel de tri optique des fruits, la réorganisation des flux en interne, le recrutement ou le repositionnement de collaborateurs pour accompagner la croissance…

    Leader en prune et forte croissance en kiwi

    L’entreprise est aujourd’hui leader national en prune (voir article dans notre édition à venir de juillet-août) et a pris une position majeure sur le kiwi, ayant intégré une partie de l’activité du groupe Rouquette, ce qui porte à 16 000 t sa capacité de commercialisation sur ce fruit. Un produit qu’affectionne Jean-Pierre Cancel, qui se consacre désormais aux relations avec les producteurs. Au total, ce sont 1 200 ha qui sont cultivés en pruniers, kiwis, cerisiers et vigne, par les Vergers Cancel et ses 400 producteurs partenaires. L’entreprise embarque 100 collaborateurs permanents dans cette aventure – jusqu’à 250 en station en saison haute – et développe un CA de 70 M€. L’an passé, Vergers Cancel a conditionné et commercialisé 28 000 t de fruits essentiellement vers la grande distribution et des grossistes spécialisés français et européens. À horizon 2025, l’entreprise ambitionne d’atteindre les 30 000 t.

    « Je suis particulièrement fier que cette aventure entrepreneuriale, initiée en 1900, se perpétue. Grâce à nos partenaires producteurs, nous avons accompli un sacré chemin ! je suis convaincu que notre modèle basé sur le collectif nous permet d’évoluer et d’innover », déclare Alexandre Cancel« À la fois producteurs, conditionneurs et logisticiens, nous avons la particularité de maîtriser à 100 % la qualité de la chaîne qui mène de nos vergers au panier des consommateurs », souligne Maxime Gil.

    L'équipe de directions des Verges Cancel
    L’équipe de direction de Vergers Cancel dans la nouvelle extension : Alexandre Cancel, président, Jean-Pierre Cancel, chargé des relations avec les producteurs, et Maxime Gil, directeur général. © Inigo Brothers