Une association pour Mariguette

    0
    392

    Après plusieurs années de production et mise en marché, l’heure a sonné pour structurer le développement de la fraise à fort potentiel Mariguette®.

    Découverte et lancée sur le marché il y a une dizaine d’années par le pépiniériste obtenteur Marionnet Label (cov Marionnet 99), la variété allongée Mariguette® proposait une belle continuité dans la saison des fraises, arrivant juste après Gariguette en période de récolte. Sa couleur, sa brillance, sa fermeté et ses qualités gustatives (sucre et parfum) ont fait le reste : intéresser la filière.

    C’est pour maîtriser son développement et sa notoriété que l’association Mariguette® vient d’être créée le 24 juin dernier. Elle fédère à la fois l’obtenteur, l’éditeur exclusif Earth Market, des producteurs adossés aux sept metteurs en marché fondateurs que sont Aquisol, Fruits rouges du Périgord, Marmandise, Périgord Fruits, Rougeline, Sacfel et Savéol. Son objet est triple : développer la notoriété de Mariguette® auprès des consommateurs français, développer la filière de production de la fraise allongée française, fédérer des producteurs et des metteurs en marché concurrents derrière le but commun d’améliorer en continu cette variété. D’autres opérateurs pourraient les rejoindre à l’avenir. Les membres de l’association n’ambitionnent rien de moins que de devenir « la deuxième variété en volume dans le segment des allongées françaises derrière Gariguette », précise Marc-Henri Blarel, consultant spécialisé en marketing des fruits et légumes, missionné en tant qu’animateur de cette association.

    © DR

    Concrètement, pour créer une différenciation et espérer un surcroît de valorisation jusqu’au consommateur, la maîtrise de la qualité comme la structuration de la démarche sont apparues indispensables. « La saison 2023 offrira un cadre nouveau où les membres de l’association fonctionneront avec un cahier des charges, des contrôles qualité indépendants, une communication ciblée », poursuit Marc-Henri Blarel, pour un potentiel affiché de 4 500 t. Une commission qualité a été créée, de même qu’un comité technique est en charge de mieux comprendre la conduite de la variété Marionnet 99 et de favoriser les échanges techniques entre producteurs.

    © DR