Prévisions abricot : Agreste revoit ses statistiques

    0
    435

    Dans la foulée des prévisions de récolte abricot dévoilées le 4 mai dernier lors des « mardis de Medfel », Agreste a publié une note concernant cette culture en France, confirmant ainsi « l’amputation » sur cette espèce, suite au gel d’avril.

    Ainsi, au 1er mai 2021, la production estimée d’abricots pour la campagne 2021 chuterait de 43 % par rapport à la production déjà basse de 2020 et de 60 % comparée à la moyenne 2016-2020. À ce jour, il s’agirait de la production la plus faible depuis au moins quarante-six ans, selon Agreste. Vallée du Rhône et Provence sont les plus « amputées » dans leur prévisionnel de production. La récolte européenne, également touchée par des épisodes de gel, serait la plus faible depuis au moins trente ans, toujours d’après Agreste.

    En pêche-nectarine, attendons le 25 mai avant d’en savoir plus sur les prévisions européennes. A ce stade, on sait qu’au 1er mai 2021 la production de pêches reculerait par rapport à celle déjà faible de 2021, précise simplement l’institut. Le couloir rhodanien a été le plus touché. Des chutes physiologiques de fruits, déjà constatées jusque dans les Pyrénées-Orientales, pourraient encore survenir, donc la grande prudence reste de mise quant à un prévisionnel très incertain.

    © DR