Medfel : la souveraineté alimentaire au menu

    0
    728

    Les organisateurs du Medfel convient toute la filière fruits et légumes à Perpignan pour la 15e édition de leur salon, les 26 et 27 avril prochain.

    Une nouvelle occasion de rencontres entre les producteurs et l’aval de la filière : « C’est réellement l’esprit du Medfel. Au-delà du salon commercial, il es devenu un véritable rendez-vous de la filière, comme le prouve l’organisation de plusieurs événements professionnels “off” en marge du salon », se réjouit Chantal Passat, coordinatrice du département alimentaire de l’agence Ad’Occ.

    La souveraineté alimentaire est le thème central retenu cette année. Après plusieurs tables rondes, Jean-Marie Séronie, membre de l’Académie d’agriculture de France et grand témoin de cette édition, livrera son point de vue sur ce grand thème. Il pointera la différence entre souveraineté alimentaire, qui peut passer par des accords internationaux pour l’accès à la ressource, et autosuffisance. « C’est une question de production mais aussi de logistique. La souveraineté alimentaire est revenue sur le devant de la scène à l’occasion du premier confinement, qui avait engendré des tensions sur les circuits d’approvisionnement », souligne-t-il, avant de relativiser. « La dépendance de la France aux importations de fruits et légumes est réelle, mais elle n’est pas grave. Car elle est liée à la consommation et au rapport à la saisonnalité. Une part importante des importations concerne des produits exotiques ou de contre-saison. »

    La région Occitanie, partenaire de l’organisation du Medfel, soutient le secteur agricole et plus particulièrement le bio, puisqu’elle est leader française avec plus de 600 000 ha. « Comme dans les autres régions, les enjeux prioritaires pour la filière fruits et légumes sont l’accès au foncier, le renouvellement des générations et la disponibilité en eau », rappelle Jean-Louis Cazaubon, vice-président de la Région.

    Le Medfel organise cette année « Medemploi », un événement autour de la problématique de l’emploi et de l’attractivité des métiers de la filière. Autre nouveauté pour 2023 : l’apparition du « Medflor » dans l’espace atelier et conférence, dédié aux fleurs coupées, souvent présentes aux côtés des fruits et légumes en rayon.