Les principaux défis européens à venir

    0
    56

    Fin septembre 2020, l’Areflh* et Freshfel Europe ont organisé leur événement annuel conjoint en ligne, intitulé « La route à suivre, un secteur adapté aux futurs défis », qui a permis d’examiner les principaux défis qui attendent le secteur européen des fruits et légumes frais au cours de cette période sans précédent. Divers intervenants de la Commission européenne, du Parlement européen et un spécialiste de l’analyse de marché ont discuté des priorités politiques de l’UE et de l’évolution actuelle des conditions du marché qui affectent le secteur à court et à long terme.

    Avec l’avènement du Green Deal européen, la nouvelle Pac, l’agenda politique de la stratégie « de la ferme à la l’assiette » pour le secteur agroalimentaire, l’évolution des échanges commerciaux, ainsi que les nouvelles tendances du marché résultant de la pandémie de Covid-19 en cours, ont été abordés. Janusz Wojciechowski, commissaire européen à l’Agriculture, a ouvert la conférence en s’adressant aux 150 membres de l’Areflh et de Freshfel Europe sur les nouveaux éléments spécifiques à la production de fruits et légumes frais dans la nouvelle Pac. Herbert Dorfmann et Paolo De Castro, membres du Parlement européen, se sont également exprimés sur les nouvelles priorités politiques de l’UE, ainsi que leur impact sur le secteur en ce qui concerne la production de fruits et légumes frais et les acteurs de la chaîne d’approvisionnement. Pour conclure, l’IGD (Institut de gestion déléguée) a fourni une analyse de marché approfondie sur les perspectives des tendances du marché des produits frais dans un monde post-Covid-19.

    Selon Philippe Binard, délégué général de Freshfel Europe, « compte tenu de la pandémie mondiale en cours et du lancement de nouvelles priorités politiques de l’UE, il reste nécessaire de veiller à ce que les efforts continus de cohérence politique ne soient pas perdus dans l’évolution vers une alimentation durable et le respect de la recommandation de l’OMS de consommer au moins 400 g de fruits et légumes par jour et par habitant dans toute l’Europe ».

    * Areflh: assemblée des régions européennes fruitières, légumières et horticoles – Freshfel : association européenne des fruits et légumes frais.