Kultive : un premier chapitre prometteur

    0
    143

    Le 7 juin à Sandillon, dans le Loiret, collaborateurs et partenaires de Kultive ont fêté les dix ans de la structure et accueilli son nouveau président.

    Adrien Quaak © végétable

    Dans une ambiance festive et conviviale, Kultive a convié ses partenaires, collaborateurs et confrères à célébrer la première décennie de l’entreprise, qui compte aujourd’hui 15 salariés et une cinquantaine de producteurs répartis sur le territoire français, avec 900 ha de cultures en plein champ et 54 ha de serres. En ouverture de la soirée, Jacky Chéron, président de la Sopa Orléans de 2004 à 2013, a rappelé les origines de Kultive, créée avec l’ambition de « devenir un interlocuteur commercial incontournable pour la GMS ».

    Après le rapprochement de la Sopa et la Casay dans le Val de Seine, Arterris, via la coopérative Silvacane, a rejoint le groupe en 2013. En 2014, la Sopa Orléans est rebaptisée Kultive. Et depuis la gamme s’est élargie avec l’arrivée d’Unibio-Terraveg en 2018 dans les Hauts-de-France, puis de Fungy dans les Landes, pour atteindre un chiffre d’affaires total de 75 millions d’euros en 2023. « Il a fallu aligner les stratégies et définir un avenir commun, dans un parcours jalonné de défis, autour d’une marque partagée, à laquelle se rattache l’identité des différentes régions productrices : Val de Loire, Val de Seine, Landes, Provence, Hauts-de-France. »

    Cet événement a également été l’occasion d’officialiser le changement de président. Fabrice Vendran, producteur de carottes en Provence, a cédé sa place à Adrien Quaak, serriste en concombre et poivrons dans le Loiret, après avoir rendu hommage aux hommes qui ont construit et à ceux qui œuvrent aujourd’hui pour répondre aux défis de demain, et remercié les fournisseurs et clients de Kultive pour leur confiance. « Aujourd’hui, nous célébrons les personnes talentueuses qui ont contribué à faire de Kultive une entreprise forte et tournée vers l’avenir. Continuons à écrire les prochains chapitres. »

    Le nouveau président a souligné sa volonté de s’appuyer sur cette énergie collective pour continuer à élargir la gamme (actuellement 16 légumes, dont 42 % de concombre), en saluant l’engagement des jeunes producteurs récemment installés ou en reprise d’exploitation.

    © végétable