Interdit aux colporteurs, pieds tendres et autres coyotes !

0
106
Henri Fonda dans "Il était une fois dans l'ouest" - Sergio Leone © Capture
Henri Fonda dans « Il était une fois dans l’ouest » – Sergio Leone © Capture

L’an passé, en Afrique du Sud, j’avais remarqué une plaque commémorative, posée à l’entrée d’une nouvelle station de conditionnement, qui rendait sobrement hommage à un des propriétaires de la ferme, assassiné par des braqueurs en rentrant chez lui (de plus en plus courant là-bas…). J’y étais à nouveau la semaine dernière et je peux témoigner qu’une vive tension est palpable un peu partout, tant ceux qui ont mis des générations à créer et moderniser des exploitations agricoles modèles craignent de se voir purement et simplement déposséder de leurs biens ! Un peu comme partout, la tendance est à la haine de celui qui a réussi, la jalousie est palpable et les artifices des politiciens pour s’assurer les faveurs d’une masse grandissante d’assistés sont multiples. Alors, ceux qui travaillent ont peur, peur au point que des pancartes rappellent désormais que l’accès à la station est interdit à toute personne… armée ! La grosse différence avec d’autres pays, c’est que nos amis afrikaners, eux, ne se laissent pas faire. Même écrasés d’impôts nouveaux et de taxes en tous genres, ils continuent à se battre. Quand certains ont tout loisir de passer la nuit debout car ils ne se lèvent pas le matin, quand d’autres prennent un « malin » plaisir à casser car ils n’ont jamais rien construit, quand de plus en plus tendent la main plutôt que d’y mettre un outil (j’entends, autre qu’un poste pour souder des lames de rasoir sur une boule de pétanque) ou un cahier, d’autres travaillent dur pour continuer à produire dans des conditions qu’on doit saluer. Peu de clients qui dégusteront un agrume d’Afrique du Sud cette année sauront que des producteurs risquent parfois leur vie pour ça.
Pensez-y quand vous pleurnicherez que les négociations sont dures ou que les aides sont insuffisantes…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Faites un commentaire !
Entrez votre nom ici SVP

*

code