Inauguration d’une deuxième champignonnière

    0
    332

    L’entreprise familiale Lou Légumes ambitionne de relocaliser la production de champignon frais en France et développe son activité dans ce sens.

    Après une année de travaux représentant plus de 13 M€ d’investissement, Lou Légumes a inauguré le 19 novembre sa deuxième champignonnière à Landivy (53) au nord du Bocage mayennais. Ce site de production flambant neuf, avec 26 salles de culture sur 12 000 m2, est en activité depuis juillet. Il ne sera pas le dernier, puisque l’entreprise vise 60 millions d’euros de chiffre d’affaires et 14 500 tonnes pour 2023.

    Cette champignonnière de Landivy devrait fournir 4 000 tonnes par an de champignon frais, 100 % certifié bio, majoritairement du champignon de Paris (blancs et Bella Rosés). « Nous démarrons également une diversification en pleurotes et shiitakés grâce à 4 salles dédiées », précise Alexis Mevel, directeur des nouveaux projets. Le conditionnement et l’expédition sont assurés par le premier site de production situé à Poilley, à environ 20 km, qui produit déjà 4 000 tonnes de champignon. Emmanuelle Roze-Chapuzet, co-fondatrice et directrice marketing-communication explique le choix d’un deuxième site plutôt que d’une nouvelle extension à Poilley : « pour accéder à un autre bassin d’emploi », à la jonction des départements Mayenne, Manche et Ille-et-Vilaine.

    Les élus locaux se réjouissent en effet de l’arrivée de ces entrepreneurs dynamiques qui prévoient la création de 130 emplois (dont la moitié reste à pourvoir) pour faire fonctionner ce nouveau site. A fortiori, quand il s’agit d’emplois durables à temps complet, puisque les champignons sont récoltés douze mois sur douze. Lou Légumes espère contourner les problématiques actuelles de recrutement en mettant l’humain au cœur de l’activité. Fabrice Chapuzet, co-fondateur et président de Lou Légumes, évoque d’ailleurs la « richesse humaine » plutôt que les « ressources humaines ». Il compte sur la notoriété de son entreprise en matière de bien-être au travail et de convivialité pour attirer de nouveaux collaborateurs.

    Les projets de développement de Lou Légumes ne s’arrêtent pas ici, avec la toute récente acquisition de l’exploitation Letoquart à Ternay (41) qui génèrera 2 500 tonnes complémentaires. Une troisième champignonnière est en cours de construction à proximité du Puy-en-Velay (43) pour une ouverture prévue début 2022. Elle permettra d’alimenter la clientèle GMS dans le quart Sud-Est. À 10 000 kilomètres de là, une offre locale de champignons frais Lou est désormais disponible sur l’île de la Réunion, grâce à un partenariat avec la société Mycopal déjà installée sur place, sous forme d’une franchise industrielle et marketing.

    Lou Légumes a inauguré le 19 novembre sa deuxième champignonnière à Landivy (53). © végétable